Le maire d’une grande commune d’Alger boycotte la présidentielle

Après le maire de la commune de Rouiba, Mourad Telki, qui a décidé hier de ne pas organiser l’élection présidentielle prévues pour le 04 juillet prochain, c’est au tour du maire de Bouzaréah, Mohamed Lamine Kitouni, d’annoncer le boycott des élections présidentielles.

« Face à la situation sensible que connaissent le pays et les citoyens et face aux appels de la majorité de la population à rejeter la présidentielle prévue pour le 4 juillet prochain, j’annonce, en ma qualité de président de l’APC de Bouzaréah qui tient sa légitimité du peuple, mon refus à l’élection présidentielle », a-t-il déclaré dans une vidéo publiée sur Facebook.

Une centaine de maires sur les 1.500 que compte le pays ont annoncé dimanche leur refus de préparer les élections en signe de soutien à la contestation en cours contre le régime. Ils dénoncent « un simulacre ».

Plusieurs maires ont exprimé leur refus d’organiser et de superviser les élections présidentielles prévues pour le 4 juillet prochain, à l’instar du maire de la commune de Tinebdar, M. Hadjal Mustapha et le maire FFS de Souk El Tenine, à Tizi Ouzou, M. Slimane Khermous, qui a annoncé lundi dernier qu’il n’allait pas procéder à la révision ni à la préparation des élections suscitées.

MDI Alger

https://www.facebook.com/elhayatchannel/videos/2181480305299784/?v=2181480305299784

Bessa, Résidence la Pinède