Gaz et pétrole de schiste : des discussions entre Sonatrach et Chevron la semaine prochaine

feu de bac de stockage

La société nationale Sonatrach mènera des négociations la semaine prochaine avec l’entreprise américaine Chevron Corp, qui vient de racheter Anadarko, afin de discuter d’un partenariat pour la production de pétrole et de gaz de schiste, a rapporté hier l’agence Reuters qui cite le PDG de Sonatrach.

« Chevron est une grande compagnie et nous sommes heureux de l’avoir ici en Algérie car elle apportera son savoir-faire et son expertise », a affirmé Abdelmoumen Ould Kaddour, PDG de la compagnie nationale.

Une visite des dirigeants de Chevron à Alger est le premier signe public que des entreprises étrangères tiennent tête à l’agitation du producteur de pétrole de l’OPEP après la démission du président Abdelaziz Bouteflika de ce mois-ci à la suite de manifestations massives.

Chevron a récemment annoncé avoir acquis la compagnie pétrolière américaine Anadarko Petroleum Corp, pour un montant de 33 milliards de dollars. Anadarko est la plus grande compagnie étrangère présente en Algérie en termes de production pétrolière, représentant 260 000 barils journaliers soit le quart de la production journalière de l’Algérie estimée à un million de barils.

Selon Reuters, la production de pétrole de l’Algérie est estimée à environ 1 million de barils par jour et elle produit 135 milliards de mètres cubes de gaz par an, selon les chiffres de la Sonatrach.

Ould Kaddour a également déclaré que la Sonatrach était toujours en train de négocier une joint-venture avec des sociétés étrangères, rejetant l’idée que les négociations s’étaient arrêtées à cause des manifestations de masse qui secouent l’Algérie depuis le 22 février, exigeant un changement politique.

MDI Alger

« Non, nous sommes toujours en train de négocier, et nous pourrions avoir un accord bientôt », a-t-il déclaré sans donner de détails.

Bessa, Résidence la Pinède