HomeActualitéLa gendarmerie enquête au ministère des travaux publics

La gendarmerie enquête au ministère des travaux publics

Secteur budgétivore, les travaux publics et les transports font l’objet d’une enquête minutieuse de la part les services de la gendarmerie nationale.

Ces enquêtes portent sur les attributions des marchés et les contrats dans  le BTPH (bâtiment, travaux publics et hydraulique).

Plusieurs hommes d’affaires réputés proches du clan du pouvoir sont particulièrement visés. Selon une source citée par TSA, « les enquêteurs de la gendarmerie se sont rendus au ministère des Travaux publics et des transports mardi 2 avril, le jour de la démission de Bouteflika ».

Les enquêteurs ont  récupéré plusieurs dossiers relatifs à l’octroi de gros contrats.  D’autres détails portant sur la manière d’octroi des contrats ont été saisie aussi suite à des révélations des cadres du ministère. « Certains contrats sont offerts dans des conditions jugées douteuses » a indiqué la même source.

En effet, plusieurs dossiers peuvent être concernées par ces enquetes, entre autre, celui de l’autoroute est-ouest, dont le scandale de corruption est connu de tout le monde, les marchés du Viaduc Trans-Rhummel de Constantine, le grand Port de Cherchell, l’autoroute Jijel-Sétif et les autres bretelles autoroutières, les stations de péage de l’autoroute est-ouest et le paiement des factures de réalisation du tronçon de l’autoroute est-ouest entre Bordj Bou Arreridj et El Tarf, qui a été attribué au groupe japonais Cojaal.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine