Benflis : « Il faut lutter pour la chute du régime et non de l’Etat »

Le Président du parti de Talai El Houryates, Ali Benflis a appelé à maintenir la pression jusqu’à la chute du régime, tout en faisant la différence entre les institutions de l’Etat et le régime.

Dans une vidéo postée sur Facebook, Ali Benflis a indiqué que « ceux qui prétendent garder le pouvoir avec un président absent en formant des forces anticonstitutionnelles qui s’accaparent du centre de décision doivent partir ». Selon lui « leurs menaces d’offrir  Daech au peuple, s’ils quittent le pouvoir, ne marche pas».

«Nous nous sommes combattus contre le terrorisme et le peuple et l’armée ont vaincu contre le terrorisme et personne d’autre ne l’a fait». « S’ils nous disent nous ou le malheur ou bien Daech on dit non, pour eux et pour le terrorisme » a-t-il ajouté.

Toutefois, le même responsable politique a signalé que «nous voulons le départ de ce régime politique corrompu, mais nous devons garder l’Etat ». « Je ne veux pas qu’on parle de la destruction de l’Etat pour lequel, des hommes ont donné leurs vies » a-t-il averti.

GMI BS

Pour Benflis, l’ouverture d’un dialogue est conditionnée par le départ « des gens qui sont responsables de cette situation », « on ne peut pas négocier avec ceux qui ont porté atteinte et détruit le pays durant des années » a-t-il fait savoir. Il a tout de même insisté pour « ne pas mélanger entre la chute du régime et le chute de l’Etat, car ce dernier est sacré et il faut le défendre».

Bessa, Résidence la Pinède