Le directeur de campagne de Bouteflika à Tizi-Ouzou démissionne

Lakhdar Madjene

Le directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika, à Tizi-Ouzou, Lakhdar Madjene a démissionné de son poste, préférant rejoindre le mouvement populaire, une démission qui serait rejetée, selon des sources proches de M Madjene.

Madjane qui est aussi le délégué du FCE au niveau de la wilaya a rendu public un communiqué dans lequel il déclare sa démission.

« Aujourd’hui, je me joins à tous les Algériens qui sont fiers du sang d’un million et demi de martyrs, de tous ceux qui réclament la paix et l’esprit démocratique, ainsi que de la jeunesse consciente rêvant d’une patrie dans laquelle le maître est le meilleur choix».

De ce fait, il a décidé d’offrir sa démission « complète et avec une grande fierté », et d’ajouté qu’après avoir été « nommé au poste de directeur de la campagne électorale et j’offre ma voix à celle des masses qui rejettent et je le redis qu’il y’a aucune voix au-dessus de celle du peuple » précise le document.

Hyundai

Dans ses arguments, Madjene a expliqué que « l’Algérie traverse une étape historique et décisive, l’élection présidentielle  d’avril 2019 par laquelle chaque Algérien exprime son vote en faveur de la représentation la meilleure et la plus représentative parmi les peuples du monde qui se sont engagés à édifier une haute civilisation pour leurs peuples » et « une civilisation qui respecte les droits des individus et les élèves pour le meilleur » a-t-il ajouté.

Bessa, Résidence la Pinède