Signature d’un accord entre Sonelgaz et la société libyenne GECOL

Sonelgaz et GECOL

Sonelgaz et la société General Electricity Compay of Lybia (GECOL) ont signé ce mardi, au niveau du Centre de formation de Ben Aknoun (CBA), un protocole d’accord, pour la mise en place d’une relation commerciale forte et durable dans le domaine de la production de l’électricité, notamment à travers les filiales de Sonelgaz.

A ce propos, le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni a indiqué que « ce protocole d’accord vise à renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine de l’énergie électrique. Il permet à Sonelgaz de partager son expertise avec la société publique libyenne dans tous les domaines liés à la maintenance et à la production de l’électricité. »

M. Guitouni a par ailleurs exprimé la volonté du gouvernement à renforcer la coopération entre les deux parties et à développer des relations économiques dans le domaine de l’énergie, en précisant, dans ce sens, que le gouvernement envisage d’exporter l’énergie électrique en Libye.

Le protocole d’accord porte essentiellement sur la maintenance des centrales de production, l’assemblage et la mise en service des centrales de production de l’électricité, tous types et formats confondus, mais aussi sur la formation dans le domaine de la mise en marche et la maintenance des centrales de production.

De son côté, le PDG de la Sonelgaz, Mohamed Arkab, a indiqué que l’objectif de ce protocole est la création d’un partenariat dans le but de produire de l’électricité en Libye, de réaliser le programme de maintenance, de réparer de la pièce de rechange et de mettre en service des centrales électriques

M. Arkab a rappelé que toutes ces chaînes de valeur sont aujourd’hui maîtrisées par les filiales du groupe Sonelgaz, en soulignant que le but recherché est de mettre en place un partenariat qui permet à la société nationale de s’implanter en Libye avec des sociétés libyennes pour « un partenariat gagnant-gagnant. »

A travers ce protocole, la Sonelgaz compte dans un premier temps faire de la maintenance et de la formation dans le domaine de l’électricité, avant de passer à la réalisation de centrales de production de l’électricité, à la réalisation de lignes haute tension et à la distribution de l’électricité en Libye.

Interrogé sur la situation sécuritaire, M. Arkab a expliqué qu’elle a été bien étudiée, il y a la coordination entre les deux pays et quant au montant des investissements qui seront consentis par la Sonelgaz, M. Arkab a indiqué qu’il est prématuré d’avancer un montant précis.

Kia Sportage

« Nous avons commencé par le premier contrat dans le cadre de la maintenance et les détails du protocole seront examinés cet après-midi lors d’une réunion, où des contrats seront signés. », a-t-il expliqué.

Bessa, Résidence la Pinède