Echourouk et El Bilad privés de publicité

rassemblement des journalistes

Les quotidiens Echourouk et El bilad n’ont pas reçu de pages de publicité de l’ANEP pour ce mardi 05 février, selon plusieurs médias. Effectivement cette sanction prends effet à partir d’aujourd’hui

Pour certains, les deux titres auraient été privés de publicité et d’édition, après avoir couvert les manifestions contre le 5e mandat. Une situation qui les contraint à mettre plusieurs de leurs responsables au chômage.

MDI Alger

Pour El Bilad , cette situation dure depuis des mois.

Bessa, Résidence la Pinède