AccueilActualitéCe qu’il faut savoir sur la désobéissance civile

Ce qu’il faut savoir sur la désobéissance civile

- Advertisement -

Depuis l’officialisation de la candidature du candidat Bouteflika, plusieurs réactions exprimées dans la rue, et sur les réseaux sociaux, se sont accompagné d’appels à la désobéissance civile.

Pour sa définition classique, « La désobéissance civile est le refus assumé et public de se soumettre à une loi, un règlement, une organisation ou un pouvoir jugé inique par ceux qui le contestent, tout en faisant de ce refus une arme de combat pacifique.. Si la désobéissance civile est une forme de révolte ou de résistance, elle se distingue pourtant de la révolte au sens classique.

The graduate Fair

La révolte classique oppose la violence à la violence. La désobéissance civile est plus subtile : elle refuse d’être complice d’un pouvoir jugé illégitime et de nourrir ce pouvoir par sa propre coopération. Le principe même du pouvoir politique pourrait rendre possible l’efficacité de cette action ».

Par ailleurs, selon les experts il n’existe pas d’unanimité sur la définition de la désobéissance civile, mais elle se caractérise par six axes, en l’occurrence, une infraction consciente et intentionnel, un acte public, un mouvement à vocation collective, une action pacifique, un but : la modification de la règle, et des principes supérieurs

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine