L’ambassadeur d’Algérie en France: Si le choix des urnes est respecté, Bouteflika sera réélu

L’ambassadeur d’Algérie en France, Abdelkader Mesdoua, a défendu lors de son passage sur la chaîne française CNews la candidature de Abdelaziz Bouteflika.
Questionné par le journaliste, l’état de santé du président, Mesdoua a indiqué que « Abdelaziz Bouteflika n’a plus sa santé de 20 ans mais il a encore sa tête de 20 ans ».
« Abdelaziz Bouteflika est vivant, c’est lui qui décide, ce n’est pas le système qui l’a désigné » a t-il ajouté.

S’exprimant sur la chance de Bouteflika dans les prochaines élections, l’ambassadeur d’Algérie a été convaincu, «que si le choix des urnes est respecté dans les villes et les chaumières, Bouteflika sera réélu ».
«C’est l’ultime combat de Abdelaziz Bouteflika » a t-il encore souligné.
Par ailleurs, Mesdoua a estimé qu’il «faut laisser le temps à l’Algérie pour qu’elle franchisse cet obstacle, 400 observateurs étrangers vont surveiller la présidentielle, il faut que l’Algérie évolue qu’elle avance, le plus important c’est la stabilité».
A ce propos, il a indiqué que «malgré le fait que ces manifs soient anonymes, leur encadrement a été parfait ».