Homela deuxBlocage de Cevital : Issad Rebrab répond à Ouyahia

Blocage de Cevital : Issad Rebrab répond à Ouyahia

Issad Rebrab, le patron du premier groupe privé algérien, Cevital, a répondu au premier ministre, Ahmed Ouyahia, qui s’est exprimé ce jeudi, à l’Assemblée populaire nationale (APN), sur le bocage de Cevital.

« M. le PM, vous estimez que le blocage de #Cevital à Bejaia , que vous aviez vous même qualifié d’inadmissible, est un malentendu administratif. Ne pensez vous pas qu’il a suffisamment duré (+ de 2 ans) ? Quand comptez-vous le régler ? Et les autres malentendus #Brandt & #EvCon? », a indiqué ce jeudi, Issad Rebrab, sur son compte twitter.

La passe d’arme entre les deux hommes, par médias interposés, a commencé hier lors que le groupe Cevital a interpellé les autorités, dans un communiqué publié hier sur le compte twitter du groupe,  dans lequel M. Rebrab a dénoncé un sabotage.

«  Le blocage du projet de trituration de Cevital à Bejaia vient de dépasser la barre des 700 jours. Nous vous avons alerté à maintes reprises sur cet acte de sabotage caractérisé de l’économie de notre pays, mais sans jamais recevoir de réponse de votre part », peut-on lire dans le communiqué.

Le premier ministre a déclaré aujourd’hui devant le parlement que « Cevital investi dans différents domaines, agroalimentaire, BTP, distribution, elle n’a jamais était bloqué. Son problème actuel est administratif, lié au dossier déposé et ce n’est pas avec des marches qu’on va résoudre le problème. »

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine