Les étudiants de plusieurs universités du pays manifestent contre le 5ème mandat

Les étudiants de plusieurs universités du pays ont entamé ce mardi 6 février 2019 des manifestations contre le cinquième mandat du président sortant Abdelaziz Bouteflika.

Après l’appel à la marche d’il y a quelques jours suites aux manifestations qui ont eu lieu le vendredi dernier, à travers le territoire national, les étudiants des universités algéroises de Bouzaréah, la Fac centrale à Alger-Centre, Alger 3 à Dely Brahim et l’EPAU ainsi que la faculté de médecin et la faculté de droit, ont entamé des manifestations.

Egalement, des manifestations des étudiants des universités de Béjaïa et de Jijel et de Constantine et Tizi-Ouzou ont été signalées.

A Alger, très tôt ce matin, un important dispositif policier a été constaté devant les universités algéroises, notamment, la Fac Centrale, Dely Brahim.

Les forces anti-émeutes ont bloqué les entrées et sorties des universités et ont empêché les étudiants de sortir des enceintes des universités pour marcher.

Constantine

Les étudiants de l’ENP et de l’EPAU ont brisé les cordons de police et se rejoignent. Ils commencent à marcher. Direction Bab Ezzouar

Oran

Université Ziane Achour de Djelfa

Université de droit Benyoucef Ben Khadda Alger

Université de Bouira

MDI Alger

Université Houari Boumedienne Bab Ezzouar Alger

Bessa, Résidence la Pinède