Tourisme: 5 hôtels d’une capacité de 3.000 lits non exploités à Alger

hôtels situés à Alger

Cinq hôtels situés à Alger d’une capacité de 3000 lits achevés depuis plus de 3 mois restent fermés et non exploités à cause de la bureaucratie dont font preuve les municipalités qui tardent à délivrer un certificat de conformité aux normes de construction, a rapporté ce lundi le site Ennahar.

Selon la même source, les cinq hôtels sont exploitables, mais les demandes sont bloquées au niveau des autorités locales. Cette situation a fait réagir le ministre du Tourisme, Abdelkader Benmessaoud, qui a ordonné aux  responsables du secteur, ainsi qu’aux directeurs exécutifs de la capitale, de régler le dossier des cinq hôtels achevés mais qui restent non exploités depuis plus de 3 mois.

Cette situation est inacceptable aux yeux des autorités compétentes, d’autant plus que  le gouvernement compte, entre autre,  sur le secteur du tourisme pour bâtir une économie forte et sortir de la dépendance aux hydrocarbures.

Le ministre a par ailleurs chargé les responsables du tourisme au niveau des 48 wilayas de recenser tous les hôtels dont les travaux sont achevés, mais  qui restent non exploités en raison de difficultés liées aux certificats de conformité.

Le tourisme, une alternative aux hydrocarbures

Le secteur du tourisme en Algérie revêt une importance capitale pour l’économie nationale dans la recherche d’alternatives aux hydrocarbures, et ce à travers la stratégie définie par le gouvernement, en adoptant le Schéma Directeur d’Aménagement Touristique (SDAT) à l’horizon 2030.

Dans ce sens, le ministre avait affirmé en décembre dernier l’importance de l’investissement touristique, à travers la valorisation du patrimoine local et des différentes manifestations pour promouvoir les services d’accueil du secteur.

Par ailleurs, M. Benmessaoud avait également indiqué que son secteur s’attelait à la révision des textes réglementaires relatifs aux établissements hôteliers datant de l’an 2000, et ce dans le but de se mettre au diapason des développements que connait le secteur hôtelier à l’échelle internationale.

MDI Alger

Pour rappel, M. Zoubir Sofiane, directeur général du tourisme au Ministère du Tourisme et de l’Artisanat, a indiqué que l’Algérie comptait « 300 projets touristiques en 1999, aujourd’hui et après les efforts consentis par l’Etat dans le secteur du tourisme, à travers l’accompagnement des opérateurs, nous comptons plus de 2112 projets touristiques ».

Bessa, Résidence la Pinède