Les Plans d’Aménagement Touristique seront mis à la disposition des investisseurs d’ici la fin 2018

Schéma Directeur d’Aménagement Touristique

«Un comité d’expert est en cours de mise place au niveau du Ministère du Tourisme qui sera chargé de la réévaluation du Schéma Directeur d’Aménagement Touristique (SDAT) adopté depuis 2008 pour l’horizon 2030», a indiqué ce mercredi le Directeur de l’Investissement Touristique au Ministère du Tourisme et l’Artisanat, M. Mohamed Sofiane Zobir lors des neuvièmes journées internationales du 

La réévaluation du SDAT à pour but selon M. Zobir de «l’adapter au contexte actuel et les changements et développement qui s’opèrent dans le secteur dans le monde, notamment le développement des nouvelles technologies», en ajoutant que ce comité «sortira avec un plan d’action à moyen et à long termes».

Lors de son intervention, M. Zobir a présenté une communication intitulée «Investissement touristique : Etat des lieux et perspectives», durant laquelle, il est revenu sur la stratégie de mise en tourisme de l’Algérie. A ce propos, il a indiqué que «la Mise en tourisme de l’Algérie repose sur la réhabilitation de la destination Algérie et le développement du tourisme interne».

Cette stratégie a-t-il précisé est basée sur «une offre touristique bien adaptée aux exigences du marché interne et externe ; la promotion de la destination Algérie (tourisme réceptif) et les régions (tourisme interne) ; un aménagement harmonieux des espaces et le soutien à l’investissement ; l’élévation des qualifications et des compétences et en fin, la promotion de l’activité touristique dans deux événements majeurs (la saison estivale et saharienne) ».

1946 projets touristiques inscrits

En termes de chiffres du secteur touristique, le responsable a fait état de 1289 établissements hôteliers d’une capacité de 112 264 lits, 1946 projets touristiques inscrits d’une capacité de 258 560 lits pour un coût de 1122 MDS DA,  2220 Agences de tourisme et de voyages,  282 Sources Thermales, Participation de 1.5% dans  PIB, 1 Million d’employés dans le domaine du Tourisme et de l’Artisanat.

Selon M. Zobir «la relance de l’investissement touristique s’est initiée selon les priorités des attentes des touristes», une action qui «repose sur le développement et la  promotion des espaces et sites touristiques à travers, l’aménagement et la mise en valeur de ces sites, la diversification de l’offre foncière, la satisfaction de la demande d’investissement, l’accompagnement des porteurs des projets», a-t-il souligné.   

Le même responsable a fait savoir que, l’investissement dans le secteur du tourisme repose sur «le foncier et le financement». En termes de foncier, il a indiqué que «le secteur du tourisme dispose d’un patrimoine foncier constitué de 225 ZET, totalisant une surface de 56 472 Ha, et d’autres ZET en cours de classement viendront enrichir le portefeuille foncier touristique».

Approbation de 37 Plans d’Aménagement Touristique

Concernant Les Plans d’Aménagement Touristique  des  225 ZET, M. Zobir a fait état de «37 PAT approuvés, 34 en cours d’approbation, 114 en cours d’étude». Soit une prise en charge de 82% de ces PAT. «D’ici la fin 2018, ces PAT seront prêts et mis à la disposition des investisseurs», a-t-il annoncé.

S’agissant des 37 Plans d’aménagement touristiques approuvés dans 17 wilayas, M. Zobir a indiqué qu’ «621 projets en cours de réalisation, d’une capacité de 156 529 lits».

Pour ce qui est des réalisations dans le cadre des concessions, M. Zobir a rappelé que «les modalités de l’accès à la concession ont été allégées par  la LFC  2015 par le mode de gré à gré et autorisée  par arrêté de Monsieur le Wali  pour les terrains relevant du domaine privé de l’Etat. Pour les terrains relevant d’une ZET après avis favorable de l’ANDT et après accord du Ministre du tourism”. A Ce propos, il a fait savoir que “125 demandes de concession ont été accordées dans 16 wilayas d’une superficie de plus 312 hectares».

En outre, 10 projets d’investissement touristique,  d’une capacité litière de 8827 lits pour un coût de réalisation estimé à 88,434 Milliards DA,  sont initiés par des partenaires étrangers dans le cadre des sociétés mixtes de droit algérien en respectant la règle 51/49.

MDI School