Logements : les opérations de désistements permettent au Trésor de récupérer 5449 mrds de dinars

Abandon de l'AADL et du logement social : Le ministère de l'habitat dément

Les opérations de désistements des logements publics relevant de l’OPGI, qui  sont au nombre  de 720 000 unités, dont 672 000 logements et 47 000 locaux, mais seulement 185 000 logements ont été cédés, 486 000 logements restent non cédés à leurs bénéficiaires, selon le site d’Echourouk.

Ces opération de désistement ont permis au Trésor public de générer un montant  estimé à 5449 milliards de centimes, dont 2880 milliards ont été versés immédiatement et 2569 milliards par facilités.

A noter que le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, a instruit en novembre dernier les OPGI d’accélérer l’opération de cession et de vente des locaux commerciaux au niveau des cités de logements sociaux et participatifs.

En effet, ces logements ont été distribués depuis quelques années déjà, mais sont restés vacants. Le ministère de l’habitat espère recouvrir les impayés des OPGI engendrés par le non règlement des redevances de location des bénéficiaires de ces locaux.

La formule LLP bientôt lancée

Sur un autre volet, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, M. Abdelwahid Temmar, a indiqué que l’inscription à la formule LLP (logement locatif public) sera ouverte bientôt, sans donner plus de détails à ce propos.

Néanmoins, le ministre a précisé que le premier objectif du secteur « est de faire connaître cette nouvelle formule aux Walis et aux directeurs de logement. Une note explicative est en cours de validation avant sa transmission à l’ensemble des wilayas ».

MDI School