Yousfi : « la stratégie adoptée en matière d’investissement industriel a insufflé une véritable dynamique »

intégration nationale

Le ministre de l’Industrie et des mines, Youcef Yousfi a affirmé, jeudi à Boumerdes, que la stratégie (procédures organisationnelles et incitatives) adoptée en matière d’investissement industriel a insufflé « une véritable dynamique » au secteur, ces dernières années.

« Cette dynamique est reflétée par d’innombrables investissements et réalisations structurelles ayant commencé à apporter leurs fruits depuis le début de cette année 2018 », a soutenu le ministre dans son allocution à l’ouverture d’une rencontre nationale annuelle des directeurs des wilayas de l’industrie et des mines, au niveau de l’institut national de la productivité et de développement industriel(INPED ) de la wilaya.

Il a particulièrement cité le créneau des matériaux de construction, dont lequel l’Algérie s’est transformé d’un pays importateur (avec un pic de 500 millions de dollars d’importations en 2014) en un pays exportateur par excellence, a-t-il souligné.

Assurant, en outre, que le pays a consacré « une autosuffisance » dans plusieurs matériaux de construction, dont le plâtre, le ciment blanc, et la céramique, qui « vont tous être destinés à l’exportation prochainement », a-t-il fait savoir.

L’industrie du tissu et du cuir est également appelée à connaitre un essor grâce au complexe de Relizane, a- t-il estimé.

 

Le secteur national de la sidérurgie est, aussi, « sur la bonne voie », selon le ministre, qui a évoqué les importants investissements réalisés dans ce domaine, ces dernières années, dont le complexe sidérurgique de Bellara (Jijel) et le complexe de production de l’aciérie ½ Tosyali » d’Oran, qui ont contribué au relèvement de la production nationale en la matière, et partant à la réduction des importations, avec en prime l’enregistrement de la première exportation dans le domaine dernièrement, s’est ûil félicité.

Le ministre n’a pas manqué, en outre, de citer la réalisation en cours d’un pole industriel à Tebessa, dédié à la transformation du phosphate notamment, dans le cadre d’un partenariat avec la Chine, qui, ajouté à une dizaine d’autres investissements, attendus à la réception à l’horizon 2022, « seront d’une contribution certaine dans la couverture du marché national, avec une option pour l’exportation, tout en aidant à l’amélioration de l’attractivité du marché algérien », a-t-il observé.

Néanmoins, M.Youcef Yousfi a relevé « l’insuffisance de ces investissements au regard des enjeux futurs de l’économie algérienne, et des évolutions de l’industrie mondiale, concernant notamment la révolution numérique et ses exigences », a t-il dit.

Il a aussi plaidé pour une mobilisation des efforts en vue de consacrer la diversification économique, parallèlement au renforcement du tissu industriel national par l’encouragement d’un entrepreneuriat garant de la création de la richesse et de l’emploi.

Hyundai

Un objectif dont les conditions principales sont « l’ amélioration du climat des affaires et la facilitations des procédures administratives, en vue de relever l’attractivité de l’investissement en Algérie », a-t-il conclu.

Bessa, Résidence la Pinède