Bouazghi : les terres agricoles « une ligne rouge » non-négociable

maladies épizootiques
Abdelkader Bouazghi, ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, a déclaré que les terres agricoles représentaient une ligne rouge non-négociable, précisant que l’État protège les terres agricoles qui s’étendent sur une superficie de plus de 238 millions d’hectares, a rapporté ce lundi le quotidien Ennahar sur son site officiel.

Le ministre a ajouté en marge de la journée parlementaire de l’agriculture, que les terres agricoles constituaient une priorité pour le président de la République.

Abdelkader Bouazghi a déclaré que la politique de développement et la dynamique du secteur agricole ont permis au secteur de produire 3216 milliards de dinars. Lors de la présentation du bilan du secteur à l’Assemblée populaire nationale, M. Bouazghi a indiqué que le secteur agricole représente 12,3% de la production nationale, et une croissance de 3,25%.

Le secteur emploie également 2,6 millions de travailleurs et les taux de production de toutes les filières sont supérieurs à 200%.

Il a souligné que la production agricole couvre actuellement tous  les besoins alimentaires, finance les marchés et exporte les produits vers les marchés étrangers.

Grâce à une augmentation de sa production agricole nationale, l’Algérie se rapproche un peu plus de son objectif d’autosuffisance alimentaire; selon des prévisions officielles, le pays pourrait mettre un terme à l’importation de produits agricoles d’ici trois ans.

MDI Alger

Concernant la production céréalière, l’Algérie a récolté au cours de la campagne agricole 2017/2018, 6,1 millions de tonnes de céréales entre juillet 2017 et juin 2018, soit une augmentation de 74% par rapport aux 3,5 millions de tonnes récoltées au cours de la saison précédente, avait déclaré le ministre en septembre dernier.

Bessa, Résidence la Pinède