Avec un projet de 1,35 Mds de dinars : Unilever lance sa deuxième usine en Algérie

Unilever Algérie a procédé hier à l’inauguration de sa seconde usine des produits cosmétiques et détergent dans la wilaya d’Oran. Une usine qui produira près de 80 % des produits de la marque déjà commercialisé en Alger et qui sont jusqu’à la importés.

Ce nouvel investissement d’une valeur de 1,35 milliards de dinars, permettra à la marque de se positionner davantage sur le marché du cosmétique en Algérie avec les 10 000 tonnes que produira cette nouvelle unité située dans la zone industrielle de Sidi Ameur à Oran.

intervenant lors de la cérémonie d’inauguration qui a été aussi honorer par la présence de l’ambassadeur des Pays bas, Robert Van Embden ainsi que l’ambassadeur-Adjoint du Royaume-Uni, Phillipa Rogers, le directeur général de Unilever Algérie Hamid Boumesbah, a considéré ce projet comme une réelle valeur ajoutée pour l’économie nationale notamment sur le plan de création d’emploi, ou l’usine prévoit de créer 350 postes directes et 450 postes indirectes, ajoutant à cela les emplois crées  chez nos sous-traitants.

 En termes de production, Boumesbah a indiqué que l’objectif de l’usine est « de répondre aux besoins de marché local en termes des produits d’Unilever qui sont jusqu’à la importés et cela avec la même qualité et quantité nécessaire».  En termes des marques, le même intervenant  a indiqué en marge de cet évènement que « l’usine produira en premier temps, du shamppoing, du dentifrice, ainsi que du savon, toutefois, il est prévu dans le court terme de diversifier la gamme pour fabriquer l’après shampoing ainsi que du gel douche »

Pour sa part, Rana Sengupta, PDG d’Unilever Magnreb a déclaré, « notre stratégie d’investissement sur le territoire reflète l’importance que nous accordons au marche algérien, un marché à grand potentiel » Sengupta a indiqué qu’il est « fiers d’élargir la gamme de produits « Made in Algerie» réalisés au sein d’unités de production répondant aux plus hauts standards d’excellence industrielle et de durabilité, en parfait alignement avec notre programme environnemental global zerowaste to landfill’ soit zéro déchet envoyé à la décharge depuis 2015.

Pour sa part, l’ambassadeur des Pays-Bas a souligné l’importance de ce projet d’une valeur de 10 millions d’euro qui rentre dans la nouvelle politique économique du gouvernement qui envisage de diversifier l’économie nationale.

MDI Alger

Pour précision, Unilever qui est une marque internationale présente dans 190 pays, existe en déjà en Algérie depuis 2002, notamment dans la production des détergents avec une capacité de 50 000 tonnes par ans, est compte à travers ce projet renforcer sa présence dans la région et se positionner plus sur le marché national.

Bessa, Résidence la Pinède