Complexe d’El Hadjar : 20 travailleurs bloquent la production, pour reclamer leurs permanisation

production nationale publique

Un groupe de travailleurs du complexe sidérurgique Sider El Hadjar (Annaba) recrutés dans le cadre de Contrats de travail aidés (CTA) ont bloqué dimanche après-midi la chaîne de production en empêchant l’acheminement de la fonte vers les aciéries pour réclamer leur permanisation, apprend-on dimanche du PDG du complexe Chamseddine Maatallah.

Cette situation a conduit la direction à stopper le fonctionnement du haut fourneau n 2 temporairement pour préserver la sécurité des installations, a indiqué le même responsable qui a souligné que la direction du complexe a déposé une plainte auprès du tribunal d’El Hadjar contre ce groupe composé de 20 travailleurs pour « atteinte à des biens publics et les installations du complexe ».

Cette contestation a été menée par environ 90 travailleurs en CTA sur un total de 580 employés sous cette formule pour réclamer de bénéficier de contrat de travail permanent.

De son côté, le secrétaire général du conseil syndical du complexe, Riadh Djemaï a indiqué à l’APS qu’environ 300 travailleurs en CTA ont pris part dimanche à un rassemblement de contestation au complexe précisant que « le syndicat a transmis leurs préoccupations sans trouver une réponse qui satisfait les protestataires ».

Le syndicaliste a imputé le recours des protestataires au blocage de la chaîne de production « à la non satisfaction par la direction du complexe de leur demande de contrats de travail permanent ».

MDI Alger

Le complexe Sider El Hadjar emploie plus de 4.500 travailleurs dont 1000 en contrats à durée limitée (CDI) et 580 en contrats de travail aidé (CTA) formule réservée aux universitaires.

Bessa, Résidence la Pinède