L’OPEP se dirige vers une baisse de la production : les Prix du pétrole remontent

offre excédentaire de brut

Les prix du pétrole ont reprit de plus de 5% ce vendredi, alors que les grands producteurs de l’OPEP du Moyen-Orient ont convenu de réduire leur production afin de drainer les stocks mondiaux de carburant et de soutenir le marché.

L’indice de référence du pétrole brut Brent a grimpé de 3,26 dollars le baril pour atteindre un sommet de 63,32 dollars à 13 h 55 GMT. Au début des échanges, le Brent était tombé sous la barre des 60 dollars quand il semblait que les exportateurs de pétrole pourraient ne pas être d’accord.

Le brut léger américain a progressé de 2,62 $ pour atteindre un sommet de 54,11 dollars le baril avant de chuter à environ 53,90 dollars. Les prix ont chuté de près de 3% jeudi après que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole a mis fin à une réunion à Vienne avec seulement un accord provisoire pour s’attaquer aux prix bas. Des discussions avec d’autres producteurs ont eu lieu vendredi.

Les prix du pétrole ont chuté de 30% depuis octobre en raison de la forte augmentation de l’offre et de la faiblesse de la croissance de la demande mondiale. L’Iran a toutefois donné son feu vert vendredi à l’OPEP pour réduire sa production de pétrole en 2019 après avoir trouvé un compromis avec l’Arabie saoudite rivale sur une éventuelle exemption des coupures, selon une source de l’OPEP.

L’OPEP cherche à obtenir le soutien de la Russie non membre de l’OPEP pour réduire ses stocks. Le ministre russe de l’Energie, Alexander Novak, est rentré à Vienne vendredi après avoir discuté de la question avec le président Vladimir Poutine.

GMI BS

Une source du ministère russe de l’Énergie a déclaré que Moscou était prête à contribuer à une réduction d’environ 200 000 bpj et que d’autres producteurs non membres de l’OPEP pourraient contribuer à une réduction supplémentaire de 200 000 bpj de la production, ce qui porterait la réduction totale à 1,2 million de bpj.

Bessa, Résidence la Pinède