Yousfi : « il faut être patient pour voir les prix des véhicules en baisse »

montage automobile

Ceux qui attendent la baisse des prix de véhicules pour acheter, devraient être encore patients pour vingt à trente années. C’est ce qui ressort de la réponse fournie par le ministre de l’industrie et des mines Youcef Yousfi à une question d’un député sur les prix des véhicules montés en Algérie.

Après avoir afficher une attitude rigoureuse envers les prix des véhicules en procédant à l’affichage des prix de sortie d’usine en mars dernier, le ministère de l’industrie semble changer d’orientation dans ce sens, puisque il a indiqué que pour avoir les prix en baisse il faut d’abord arriver à la maîtrise des étapes de la construction et avoir une vraie industrie automobile qui ne se limite pas au montage.

Et pour cela, « nous devons être patient car la maîtrise de l’industrie automobile ne s’effectue pas en deux ou trois ans, mais en vingt voir trente ans » a expliqué Yousfi pour les députés de l’APN. Yousfi a cité l’exemple de la SNVI qui produit des véhicules utilitaires depuis cinquante ans et il est à 85% de taux d’intégration, toute en regrettant que se capacités de production ne couvrent pas le besoin national.

Toutefois, il a indiqué que son département veille avec persistance sur le respect du cahier de charge qui est signé par les constructeurs. « Nous veillons sur la grande transparence pour le respect du cahiers de charge » a fait savoir le ministre.

MDI Alger