Classement des universités les plus présentes sur le web : L’Université des frères Mentouri première en Algérie et 41ème en Afrique

Frères Mentouri

Le classement australien «UniRank» des universités les plus présentes et réputées sur le web a été publié ce lundi 30 juillet 2018. Duquel il en ressort que, l’Université des Frères Mentouri de Constantine est l’établissement supérieur en Algérie, le plus présent et réputé sur le web, suivi de l’Université de Kasdi Merbah d’Ouargla (2ème) et l’Université Abou Bakr Belkaïd de Tlemcen (3ème).

Les universités de Biskra, Béjaïa et l’USTHB de Bab Ezzouar (Alger), sont respectivement 4ème, 5ème et 6ème. A noter que, 24 établissements d’enseignement supérieur algériens figurent dans ce classement.

Dans le Top 200 des universités africaines présentes sur le web, dominés par les universités sud-africaines, avec 7 établissements occupant la tête du classement. Quant à la situation des universités algériennes dans ce Top africain. L’Université des Frères Mentouri (Constantine) arrive à la 41ème place, talonnée par l’Université d’Ouargla (46ème) et de l’Université de Tlemcen (49ème), l’Université de Biskra (54ème), l’Université de Béjaïa (63ème), l’USTHB 72ème.

Les universités africaines absentes du Top 200 mondial

A l’exception de deux universités sud-africaines, notamment, Université Kwazulu-Natal (156ème) et l’Université de Pretoria (177ème), les universités des autres pays africains, notamment, algériennes, sont complètement absentes de ce Top 200 mondial des universités les plus présentes sur le web.

En revanche, il est complètement dominé par les universités américaines avec 111 universités classées. Ainsi, les 24 premières places de ce classement sont occupées par les établissements américains, avec le Massachusetts Institute of Technology (MIT) en tête, suivi par l’Université de Stanford et de l’Université de Harvard. Très loin à la 25ème place, arrive l’Université de Toronto (Canada), juste derrière à la 26ème place arrive l’Université de Cambridge de Grande Bretagne.

A noter que, ce classement ne prend en considération que, la présence et la réputation sur le web des universités. Les établissements n’ayant pas de site web, ils sont soit ignorés soit classés derniers. En outre, les performances académiques comme le nombre d’articles scientifiques publiés par l’université ou le nombre de références renvoyant à l’université trouvés dans des articles scientifiques, ne sont pas pris en compte.

Pour établir ce classement, l’UniRank utilise un algorithme qu’il puise  de 5 sources de statistiques de statistiques, que sont : Moz Domain Authority, Alexa, SimilarWeb et Majestic Referring Domains.

MDI Alger

Cependant, ce classement reflète le degré de l’importance que donnent les pays africains, particulièrement, le secteur de l’enseignement supérieur aux nouvelles technologies, notamment en Algérie.

Bessa, Résidence la Pinède