Egypte: revenus record du Canal de Suez durant l’exercice 2017-2018, à 5,58 milliards $

canal du Suez

Les recettes provenant du canal du Suez ont enregistré une hausse de 11,5% durant l’exercice 2017-2018 comparativement à l’exercice précédent, atteignant un niveau record de 5,58 milliards de dollars, a annoncé l’autorité égyptienne en charge de la gestion de cette voie d’eau creusée durant le 19 siècle pour relier la Méditerranée à la mer Rouge.

L’Autorité du canal de Suez (SCA) a précisé que cette hausse découle de l’accroissement du commerce international et de la consolidation de l’industrie du transport maritime.

L’Egypte a réalisé en 2014 une extension du canal de Suez, qui a coûté quelque 8 milliards de dollars, dans l’espoir d’augmenter fortement les recettes de l’ouvrage, ce dont avaient douté cependant certains économistes et spécialistes du transport maritime.

Selon les prévisions du Caire, ce projet devrait faire passer progressivement les revenus du canal de 5,3 milliards de dollars en 2015 à 13,2 milliards de dollars en 2023.

Le gouvernement égyptien prévoit aussi de développer la zone le long du canal pour en faire une plateforme logistique, un centre industriel et commercial, notamment en construisant plusieurs ports et en offrant des services pour les flottes commerciales qui passent par le canal.

L’Egypte a lancé en 2016 des réformes destinées à relancer son économie exsangue par les troubles consécutifs à la chute du régime du président Hosni Moubarak en 2011, en contrepartie d’un programme d’aide de 12 milliards de dollars du Fonds monétaire international (FMI). 

Ces réformes ont déjà permis de revigorer les finances publiques du pays, tout en engendrant une montée en flèche de l’inflation et de la pauvreté.  

Ecofin

Colloque MDI