Signature d’une convention entre le ministère du Tourisme et celui de l’Agriculture

zones forestières

Une convention a été signée hier mercredi à Alger entre le ministère du Tourisme et de l’Artisanat et celui de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche maritime. La convention en question porte l’utilisation de terres et de zones forestières dépendant du ministère de l’Agriculture pour l’expansion touristique.

Kia Picanto

« La convention qu’on a signée aujourd’hui a pour but de faciliter l’accès aux réserves naturelles, aux zones d’expansion touristique et tout endroit caractérisé par un vide forestier qu’on peut utiliser » a expliqué lors d’un point de presse en marge de la signature de cette convention le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud.

Benmessaoud, qui était accompagné d’Abdelkader Bouazghi, ministre de l’Agriculture pour la signature des documents, a rassuré que l’ouverture de ces zones à l’investissement touristique se fera par le biais d’un cahier des charges strict. «  A travers ce cahier des charges, on peut octroyer le crédit, le terrain et l’investissement à condition que cet investissement se fasse à travers des moyens légers qui ne dégradent pas l’environnement », a-t-il ajouté.

Depuis sa désignation à la tête du ministère du Tourisme, Abdelkader Benmessaoud active, à travers les signatures de conventions, pour tenter de faire décoller ce secteur stratégique pour l’économie d’après-pétrole, mais longtemps délaissé par les pouvoirs publics.

A la mi-mai, deux conventions portant sur la promotion du tourisme en Algérie ont été signées entre Air Algérie et l’Office nationale du Tourisme (ONT) pour vendre l’image de l’Algérie à l’extérieur, d’une part. Et entre la compagnie Tassili Airlines, le groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT), qui gère pas moins 70 établissements publics ainsi que la Fédération nationale des agences touristiques, afin de donner un coup de pouce au tourisme saharien d’autre part.