La saison estivale, le nouveau défi économique des Collectivités Locales

saison estivale 2018

Hormis le lancement du plan bleu pour la saison estivale 2018, et la mise en place du plan Delphine comptant 20 000 gendarmes, pour assurer les meilleures conditions pour les estivants. Le ministre de l’intérieur et des collectivités locales, Nouredinne Bedoui, a tenu à rappeler lors de son allocution d’ouverture de la rencontre nationale pour la préparation de la saison estivale, tenue ce samedi au Palais des Nations, que « cet événement doit être également un rendez -vous économique , à travers lequel, les collectivités locales sont tenues d’optimiser le potentiel local, en vue d’en tirer le meilleur rendement, et permettre au Tourisme d’émerger autant que levier économique stratégique ».

Pour ce faire, le ministre de l’Intérieur est revenu sur l’importance du travail effectué par la commission intersectorielle chargée du suivi et de la préparation de la saison estivale. Suivie de autres commissions, celle chargée de l’approvisionnement en électricité et en eau, et celle chargée de la relance des activités sportives et culturelles.

Dans ce sens, et afin de valoriser les capacités touristiques au niveau national, Bedoui indique que « trois rencontres ont été organisées dans trois grandes villes côtières, en l’occurrence, Tlemcen, Alger, et Annaba. Elles ont essentiellement porté sur la garantie de la gratuité de l’accès aux 417 plages autorisées à la baignade ».  

Et ce à travers « des prestations de qualité, passant par la rénovation des routes, une signalisation correcte, l’anéantissement des décharges publiques sauvages, la protection contre les risques d’intoxications, et des maladies transmissibles par l’eau, préparer les camps de vacances pour les séjours des populations du Sud et des hauts plateaux,  l’embellissement des villes, l’utilisation de l’énergie solaire pour l’éclairage des plages, et enfin la mise en place d’un administrateur de plage »a-t-il preisé.

Par ailleurs, Bedoui est longuement revenu sur le rôle des collectivités locales dans la réussite de cette saison, et dans l’établissement d’une coordination profonde entre les wilayas «  les walis et les P/apc sont tenus de se diriger dans cette optique économique, en facilitant l’acte d’investir, aux operateurs du tourisme, rendre plus accessible le foncier, et le financement bancaire,  ».

MDI Alger

Pour sa part, le ministre du Tourisme , Abdelkader Benmessaoud , a tenu à préciser que «  pour la réussite de cette saison estivale, ne peut se faire qu’à travers la conjugaison des efforts de tous les secteurs concernés. Il s’agira d’aboutir à une gestion professionnelle des plages, il faut établir un cahiers des charges pour les operateurs touristiques, et impliquer la jeunesse dans le domaine du tourisme ».     

Bessa, Résidence la Pinède