Scandale à Constantine : Trois tonnes de viandes impropres à la consommation écoulées aux boucheries

produits alimentaires d’origines illégales

Comme à chaque mois de Ramadan, les scandales liés à la consommation de produits alimentaires d’origines illégales et impropres à la consommation éclatent. En effet, Depuis quelques jours, un scandale a éclaté dans la wilaya de Constantine en plein mois de Ramadan, autour d’une affaire d’abattoir clandestin qui écoulait de la viande de mulet (âne).

L’abattoir en question a été découvert vers la fin de la semaine dernière, par les éléments de la sûreté de la wilaya accompagnés par les contrôleurs de la direction du commerce.Selon la radio nationale qui a rapporté ce 21 mai 2018, «un abattoir clandestin situé dans la nouvelle ville d’Ali Mendjli a été découvert écoulant de la viande non contrôlée aux boucheries de la ville», précisant que «la quantité de viande écoulée et impropre à la consommation est énorme : pas moins de 3 tonnes».

D’après les éléments d’informations relatifs à cette affaire, des vaches malades ont été égorgées et écoulées sur le marché. «Parmi la dizaine de vaches n’ayant pas subi de contrôle sanitaire, une parmielles, était atteinte de tuberculose, selon le chargé de la communication de la sûreté de wilaya», a précisé encore la même source. 

Lors de l’opération d’intervention, les éléments de la sûreté et les contrôleurs de la direction du commerce, ont découvert 50 peaux de vaches, dont la viande aurait été écoulée. Mais le pire, c’est la découverte d’une tête d’un mulet (âne).

MDI Alger

Selon la même source, «8 personnes ont été arrêtées, trois boucheries qui s’approvisionnaient auprès de cet abattoir clandestin ont été fermées et des quantités importantes d’abats ont été saisies. Une enquête a été ouverte et nous donnera plus d’éclairages à ce sujet», ajoutant que «les abattoirs clandestins pullulent visiblement à Constantine, notamment dans le quartier des Frères Abbas, appelés Oued El Had».

Bessa, Résidence la Pinède