Polémique autour des «Symbols» refusées par le Niger : Renault Algérie dément toutes opérations d’exportation vers ce pays

Renault Algérie s’expliqué ce jeudi 17 mai 2018, sur la polémique des voitures Symbols qui auraient été refusées par le Niger il y a quelques jours de cela, ont rapporté, aujourd’hui, plusieurs médias nationaux, citant un communiqué de Renault Algérie.

En effet, selon les même sources, Renault Algérie a démenti, les informations relayées dans la presse, disant que «Renault Algérie est sur le point d’exporter des voitures de la marque Symbol montée en Algérie, vers le Niger», ont rapporté aujourd’hui plusieurs médias nationaux.

Dans un communiqué rendu public, la filiale du constructeur français a indiqué que «toutes les informations relayées à ce sujet (Exportations de voitures au Niger, Ndlr), sans fausses», sans pour autant donner plus d’explications.

Pour rappel, il y a quelques jours, plusieurs médias nationaux ont relayé une information comme quoi, le Niger refuse d’importer les voitures de la marque Symbol montés en Algérie par le constructeur français par sa filiale Renault  Algérie, sous prétexte que ces véhicules ne répondent pas aux normes internationales.