Pétrochimie : Total investit 1,4 milliards de dollars avec Sonatrach

liquéfaction de gaz le GL1Z

Le groupe Total et Sonatrach ont signé ce vendredi 11 mai un accord pour entamer les études d’ingénierie d’un projet pétrochimique en Algérie, selon un communiqué publié sur le site internet du groupe français.

Totalisant un investissement de 1,4 milliards de dollars, ce projet, qui sera implanté à Arzew dans la wilaya d’Oran, comprend la réalisation d’ «une usine de déshydrogénation de propane (PDH) et une unité de production de polypropylène (PP) d’une capacité de 550 000 tonnes par an », d’après la même source. Il sera détenu à 51% par Sonatrach et à 49% par Total.

Plus en détails, ce mégaprojet « permettra de valoriser le propane disponible localement en grande quantité en le transformant en polypropylène, un plastique dont la demande est en très forte croissance », précise le communiqué. « La production sera destinée en priorité au marché domestique et méditerranéen, Total étant en charge de la commercialisation du reste de la production sur l’Europe où le Groupe apportera son expertise de ce marché pour le bénéfice des deux partenaires », ajoute la même source.

Sous réserve de l’approbation des autorités algériennes compétentes, les études d’ingénierie seront lancées cet été,  selon la même source. « Ce projet algérien s’inscrit dans notre stratégie de croissance dans la pétrochimie qui consiste à développer nos activités à partir de matières premières bénéficiant d’un avantage de compétitivité, notamment issues du gaz, afin de tirer parti de la croissance de la demande mondiale en plastiques. Ce projet, dédié spécifiquement à la production de polypropylène, complète nos autres projets récemment annoncés aux États-Unis, au Moyen-Orient et en Asie essentiellement orientés vers le polyéthylène » a expliqué Patrick Pouyanné, PDG de Total.

MDI Alger

« Il représente également l’opportunité de renforcer notre coopération avec Sonatrach en investissant conjointement dans l’Aval, au-delà des relations de longue date que nous entretenons ensemble dans l’Exploration-Production», soutient-t-il.

Bessa, Résidence la Pinède