Montage automobile : Les messages de Yousfi aux opérateurs et aux consommateurs

complexe agroalimentaire de Corso

Le ministre de l’Industrie et des Mines Youcef Yousfi s’est exprimé une nouvelle fois, ce lundi 7 mai 2018, sur l’industrie de montage automobile en Algérie en adressant plusieurs messages aux opérateurs activant dans cette filière et aux consommateurs.

En effet, en marge de sa visite d’inspection dans la wilaya de Tlemcen, Yousfi a indiqué que «pour son développement, cette industrie a besoin de l’appui et de la confiance de tous les acteurs», en appelant «à faire confiance dans la capacité des constructeurs à relever le défi de la qualité, du coût et de l’exportation».

Le Ministre a souligné que cette industrie fait partie « des priorités du gouvernement et du programme du président de la République». En rappelant que «le gouvernement a accordé plusieurs avantages à cet investissement».

Le Ministre a expliqué que l’objectif est de «développer une industrie de véhicules qui soit moderne, forte et compétitive», en ajoutant que «l’Algérie s’est associée à des constructeurs de rang mondial».

S’adressant indirectement aux consommateurs et faisant allusion à la campagne de boycott des véhicules «made in Algeria» qui dure depuis plusieurs semaines. Yousfi a indiqué que «la clientèle algérienne est fidèle à la production nationale même si elle demeure exigeante».

«Il faut être raisonnable, l’industrie automobile est destinée au marché algérien et aux consommateurs algériens. Pour gagner la confiance du client, il est important d’être transparent sur les coûts, de la production à la commercialisation », a-t-il souligné.

MDI Alger

Sur la question des prix qui ont suscité toute une polémique. Le ministre a annoncé qu’«il y a  une réflexion au niveau du gouvernement  pour créer un observatoire chargé de superviser les prix au niveau de toutes la chaîne de l’industrie automobile». Selon lui «la transparence est une arme contre la spéculation».

Bessa, Résidence la Pinède