Le fond d’investissement japonais Vision Fund crée le n°1 mondial de l’énergie solaire en Arabie Saoudite

vision fund

Vision Fund, le fonds japonais lancé en 2016 par Softbank, investira dans une société d’énergie solaire en Arabie saoudite. Objectif : créer avec le soutien du principal fonds souverain saoudien le premier producteur mondial du secteur a déclaré Masayoshi Son, le directeur général de Softbank.

La capacité de production de ce groupe devrait représenter jusqu’à 200 gigawatts d’ici 2030, a indiqué mardi à la presse Masayoshi Son lors d’une conférence à New York. Cela représentera 50% des capacités mondiales actuelles estimées à quelque 400 GW.

La première phase du projet de construction d’une capacité de 7,2 GW coûtera cinq milliards de dollars. Vision Fund y contribuera à hauteur d’un milliard de dollars, le reste provenant d’autres financements.

S’exprimant devant des journalistes à New York, le PDG de SoftBank Masayoshi Son a présenté ce projet solaire, qui intègrera également des capacités de stockage d’électricité, comme « le plus important » au monde. Son coût sera de « 200 milliards de dollars« , a-t-il précisé. 

MDI Alger

C’est un véritable coup de maître du prince héritier saoudien Mohammed ben Salman, surnommé MBS qui donne ainsi du sens à son plan baptisé « Vision 2030 » pour relancer et diversifier l’économie de son pays.

Bessa, Résidence la Pinède