APRUE: Programme de conversion de 30 000 véhicules particuliers au GPL carburant

véhicules particuliers au GPL carburant

Dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre de la tranche annuelle 2017 du Programme National de Maitrise de l’Energie relatif au secteur du transport , l’Agence pour la Promotion et la Rationalisation de l’Utilisation de l’Energie (APRUE) lance pour le compte du Ministère de l’Energie un avis d’appel à manifestation d’intérêt pour la sélection d’installateurs de systèmes GPL carburant, en vue de participer au programme de conversion de trente mille (30 000) véhicules particuliers au GPL carburant.

Cet avis s’adresse à l’ensemble des opérateurs nationaux (personne physique ou morale) ayant la qualité d’installateurs de systèmes de kits GPL/c et agrées par le Ministère chargé des Mines.

Pour rappel, l’APRUE a procédé récemment au lancement du programme dédié à la conversion des véhicules au GPL carburant et les perspectives de son développement aux horizons 2021 et 2030.

Ce programme est soutenu par une large campagne d’information, de communication et de sensibilisation s’adressant à la fois aux usagers potentiels qu’aux installateurs, investisseurs et industriels et mettant l’accent sur le fait  que  cette opération ne peut être du seul ressort des organismes étatiques mais doit impliquer tous les secteurs concernés.

Il est à rappeler également que le Programme national de maitrise de l’énergie (PNEE) prévoit, entre autres dispositifs, d’appuyer le développement actuel du GPL/carburant. Il est prévu à cet effet la conversion de 500 000 véhicules essence à l’horizon 20121 et plus de 1,1 million de véhicules à l’horizon 2030.

Selon l’APRUE, le regain d’intérêt pour le GPL/ carburant s’est traduit, ces deux dernières années, par la conversion de plus de 100 000 véhicules, ramenant le parc de véhicules roulant au GPL/c ,à fin 2017,à prés de 330 000 unités, pour une consommation globale de prés de 407 000 tonnes de GPL/C, une consommation qui toutefois ne représentent qu’environ 5 % dans la consommation finale par forme d’énergie dans notre pays.

MDI Alger

« Les décideurs politiques et économiques, qui tablent sur le développement du parc national automobile roulant au GPL carburant, ont mis en avant un certain nombre d’objectifs stratégiques inscrits à ce programme. Ils citent, entre autres, une économie d’essence cumulée à l’horizon 2030 de 11,1 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP), la promotion de l’utilisation de carburant les moins polluants et les plus disponibles, le développement d’une industrie locale de production d’équipements et d’appareillages pour le GPL/C et l’extension à travers le territoire national du réseau d’installateurs et de stations de services GPL/c », note l’APRUE.

Bessa, Résidence la Pinède