Près de 200 000 algériens ont hypothéqué leurs bijoux en or pour 14.10 milliards DA en 2017

agences de prêt sur gage

En 2017, près de 200 000 algériens se sont rapprochés des agences de prêt sur gage de la Banque de Développement local pour convertir leurs bijoux ou objets en or en prêts bancaire qui a atteint la valeur de 14.10 milliards de Dinars (1410 MDS Centimes).

En effet, le Directeur du prêt sur gage de la BDL, M. Ayad Khatir, dans un entretien accordé hier (mardi NDLR) au quotidien Echourouk, a fait état de «de l’affluence de 800 à 1000 clients par jour vers les 6 agences de la Direction du prêt se trouvant à Alger, Oran, Constantine et Annaba, pour gager leur or et bénéficier de prêts d’une valeur allant jusqu’à 500 000 DA pour un prix du gramme d’or de 2000 DA, avec un délai de remboursement de 6 mois renouvelable six fois (3 ans)».

M. Khatir a précisé que «sur les 197 705 prêts accordés entre le 1 janvier et le 31 décembre 2017 d’une valeur de 14.10 mds DA, 180 758 prêts d’une valeur de 12.10 MDS DA ont été remboursés», en ajoutant que «les citoyens qui ont dépassé le délai de remboursement étaient de 494, dont les bijoux ont été vendus aux enchères contre la valeur de 44 millions de Dinars».

En comparant l’année 2017 à l’année 2016, le même responsable a relevé une hausse 8.16% des opérations de prêt sur gage soit 14 902 opérations, et une augmentation de 9.71% concernant la valeur de ces opérations estimée à 1.2 MDS DA.

Toutefois, selon M. Khatir «les prêts accordés sont également destinés aux activités économiques puisque leur valeur atteint 500 000DA contrairement à 250 000 DA il y a quelques années», en ajoutant que «la BDL prévoit plusieurs mesures qui entreront en vigueur à partir du 1 février dans le but d’organiser cette activité, en obligeant les clients à fournir une copie de la carte d’identité, un acte de naissance, une résidence, un numéro de téléphone et une adresse électronique pour rester en contact permanent avec le client, et lui assurer plus de garantie sur ses bijoux et lui permettre en outre, de bénéficier d’un compte bancaire et une carte CIB».

En outre, selon la même source, la Direction du prêt sur gage de la BDL, prépare «l’ouverture de 4 nouvelles agences pour porter leur nombre à 10 au niveau national, plus précisément à El-Taref, Blida, Mila et Ain-Témouchent», M. Khatir a précisé que «40% des demandeurs des prêts sur gage sont issus de l’Ouest du pays, 99% d’entre eux sont des femmes, 60% à l’ouest et 57% au niveau du centre sont âgés de moins de 50 ans».

Outre la possibilité du prolongement de 6 fois du délai de remboursement du prêt, la Direction du prêt sur gage compte permettre d’autres possibilités pour les clients de rembourser leurs prêts, à l’exemple du paiement par facilité. A noter que, la banque a effectué en 2017, 8 opérations de ventes aux enchères. Et en mars 2018, une vente aux enchères de l’or des clients qui n’ont pas pu rembourser leurs prêts et ayant dépassé tous les délais nécessaires, est en cours de préparation. A noter également, le chiffre d’affaire de la direction du prêt sur gage a atteint 1.6 milliards de Dinars en 2017.

MDI Alger

Le même responsable, a révélé qu’«une nouvelle offre sera lancée en 2018. Il s’agira notamment de permettre aux Algériens de gager leurs véhicules pour la première fois, une offre en cours d’étude,  en bénéficiant de l’expérience de l’organisation mondiale des établissements de prêt sur gage», en soulignant que «cette méthode est pratiquée en Autriche et au Mexique».

Bessa, Résidence la Pinède