HomeEntreprises-ManagementLe groupe Hasnaoui lance la télévision câblée pour éradiquer les antennes...

Le groupe Hasnaoui lance la télévision câblée pour éradiquer les antennes paraboliques

« Le groupe Hasnaoui exerce dans trois pôles qui sont la construction, les services et l’agriculture. Le cœur de métier du groupe est la promotion et la construction immobilière. Il compte à son actif plus de 40.000 logements déjà réalisés avec une vingtaine de sociétés. Depuis 40 ans le groupe réalise des constructions et les voir amocher par les paraboles constitue une vraie problématique pour le groupe », a déclaré ce vendredi M. Omar Hasnaoui, Directeur Général du groupe des sociétés Hasnaoui, lors d’une conférence à l’hôtel La Colombe à Oran.

Il a indiqué que «pendant les travaux de réalisation de la cité El Ryad à Oran EST, on a cherché à trouver une solution pour bannir les paraboles des façades. Ainsi, on s’est adressé à Algérie Télécom qui avait une solution câblée avec un contenu de 40 chaines qui ne répondait pas aux attentes des citoyens », ajoutant «pour trouver une alternative, nous avons choisi une solution ISP (Internet Service provider). Celle-ci coûte extrêmement chère. Mais nous avons décidé d’investir dans la solution câblée pour offrir aux Algériens une véritable solution alternative. A cette fin, nous avons réalisé des sondages et des études pour savoir quelles sont les chaînes les plus regardées en Algérie en fonction de l’âge, la tranche horaire et l’activité des personnes ».

M. Hasnaoui a précisé que «pour offrir cette solution alternative, nous avons entamé les démarches nécessaires pour la création de la société Hasnaoui Télécom Algérie (HTA), en 2012. Aussi, nous nous sommes adressés à l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications, (ARPT), pour avoir l’autorisation de fournisseur internet. Au même moment, le ministre de la Poste et des TIC à l’épode, M. Moussa Benhamadi, a déposé un projet de loi qui avait pour ambition d’ouvrir le marché des télécommunications. Malheureusement, ce projet a été retiré par la suite ».

Il a rappelé que «ce statut de fournisseur d’accès internet, nous a poussés à investir dans le domaine des télécommunications en nous basant sur la solution Triple Play (internet, téléphonie et télévision). La société HTA a été créée pour éradiquer les antennes paraboliques et préserver l’aspect urbain de nos cités », ajoutant «aujourd’hui, cette solution est déployée au niveau de la cité El Ryad à Oran, cité réalisée par le groupe Hasnaoui.  Et nous nous sommes adressés à Algérie Télécom pour diffuser ce contenu sur tout le territoire national sur le réseau d’Algérie Télécom, en contrepartie, nous sommes prêts à payer le prix de l’usage de ce Back Bône qui est déjà déployé, ce qui permettra à Algérie Télécom de fidéliser ses clients ADSL ».

Et d’ajouter « mais nous n’arrivons pas à déployer cette solution, en l’absence de toute réglementation. Et aujourd’hui, nous cherchons à vulgariser cette solution IPTV sur tout le territoire national, mais on ne peut pas le faire, parce que le projet de loi tarde à venir ».

M. Hasnaoui a souligné que « le marché de la télévision en Algérie est un marché de piratage et l’Etat n’en bénéficie pas. C’est un marché noir à 100% qui incite le transfert illicite de devise, parce que les serveurs qui existent pour le décryptage des chaines sont hébergés à l’étranger et le service est payé en devise de manière illégale. Ce marché est estimé aujourd’hui à 10 milliards de DA et l’Etat est en train de perdre de l’argent en termes de taxes et de fiscalité sur un marché non réglementé », poursuivant «nous avons investi 5 millions d’euros dans cette solution ».

« Cette solution propose 180 chaînes pour un abonnement de 1.500/ mois. L’entreprise HTA a investi dans une unité de montage d’équipements électroniques, en commençant par le montage de caméras de surveillance. La société envisage de fabriquer des box permettant la réception IPTV et la production d’équipements de télécommunications comme les Modems », a-t-il souligné.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine