Ouverture prochaine du fret aérien et maritime au privé

fret aérien et maritime au privé

Gelé depuis 1998, le dossier relatif à l’ouverture du fret aérien et maritime au privé vient d’être rouvert par le Ministre des Travaux Publics et des Transport Abdelghani Zaalane, en annonçant ce dimanche devant les membres de la commission des finances de l’APN, l’ouverture du fret aérien et maritime aux opérateurs privés algériens dans le but de satisfaire les demandes d’exportation.

«La décision d’ouvrir le fret maritime et aérien aux opérateurs privés nationaux intervient dans le cadre de la nouvelle orientation de l’économie nationale vers l’exportation», a-t-il indiqué. En rappelant que le cadre législatif relatif à l’ouverture du fret aérien et maritime existait depuis 1998 mais il est resté gelé», et d’ajouter que «la levée du gel sur cette loi concernera en premier lieu le transport des marchandises».

Il a précisé que «l’ouverture de cette activité au privé permettra de transporter les produits locaux destinées à l’exportation, y compris les produits agricoles ce qui permettra de créer de nouveaux emplois», tout en argumentant qu’«Air Algérie ne peut satisfaire toutes les demandes des opérateurs en matière d’exportation de marchandises».

Par ailleurs, Zaalane a fait savoir qu’«une journée d’information sera organisée prochainement au profit des opérateurs sur les modalités d’obtention d’autorisations de transport de marchandises par voie aérienne et maritimes». «Les opérateurs privés peuvent acquérir ou affréter des avions pour les opérations d’exportation», a-t-il dit.

En outre, rappelant les mesures prises par le Gouvernement pour renforcer le transport maritime à travers un programme d’acquisition de 24 navires, Zaalane a indiqué que «7 à 10 navires ont été achetés jusque-là», en soulignant qu’«aujourd’hui, nous devons penser au secteur national avec ses deux composantes publique et privée».

MDI Alger

Pour finir, il est utile de rappeler que cette décision a décision intervient après l’annonce du  Premier ministre, Ahmed Ouyahia en décembre dernier à l’occasion de l’inauguration de la Foire de la production algérienne (FPA), en invitant «les opérateurs privés à investir dans le domaine du Fret aérien et maritime pour satisfaire les demandes d’exportation vers les marchés extérieurs».

Bessa, Résidence la Pinède