HomeLa uneTebboune a invité personnellement Ali Haddad à assister à la rencontre de...

Tebboune a invité personnellement Ali Haddad à assister à la rencontre de dimanche prochain

Le premier ministre Abdelmadjid Tebboune a adressé une invitation  nominative à Ali Haddad pour assister à la réunion de dimanche pour la préparation de la Tripartite. Dans la lettre d’invitation envoyée hier 26 juillet, on y lit ce qui suit :

« Je suis honoré de vous informer que le premier ministre vous invite à assister à la réunion prévue dimanche 30 juillet à 10 Heures au Palais du Gouvernement pour définir, d’un commun accord, l’ordre du jour, la date et le lieu de la Tripartite qui sera organisée ultérieurement et qui regroupera les signataires du Pacte national économique et social de croissance à savoir, l’Union Générale des Travailleurs Algériens et le Patronat ».

Cette missive, doit-on le préciser, porte le cachet et signée par le Chef de cabinet du premier ministre, sans doute pour trancher avec le premier communiqué (non signé et retiré in extrémis) adressé par les services de la primature à la suite de la réunion de l’Hôtel Aurassi et qui a suscité des interrogations quant à son contenu sibyllin surtout que le premier ministre n’a à aucun moment attaqué publiquement le président du FCE mais c’est une « source anonyme » qui fournissait des informations accablantes sur le patron et son groupe à certains médias et qui a pris la tournure d’un procès public.

Cette invitation intervient également après les explications détaillées du magnat du BTPH par rapport aux mises en demeure  qui ont été lancées contre son groupe pour cause d’arrêts et de retards dans les travaux relatifs aux  projets d’infrastructures publiques dont il a la charge de la réalisation et l’exécution.

Les yeux de l’opinion publique sont rivés sur cette réunion devant se dérouler dimanche et ce qu’il va en découler après la vague de polémiques ayant suivie la rencontre entre Sidi Said et le patronat pour dénoncer « le traitement réservé » à Ali Haddad et le geste inélégant de Tebboune à son égard survenu à l’Ecole supérieure de la Sécurité sociale.

Document : 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine