HomeAfriqueLa jeunesse africaine appelée à porter le développement du Continent

La jeunesse africaine appelée à porter le développement du Continent

« 42O millions sur les 1.2 milliards de la population que compte le Continent, sont des jeunes âgés entre 15 et 35 ans. C’est en fait, le Continent le plus jeunes au monde : 36 des 40 pays les plus jeunes dans le monde sont basés en Afrique. ».

Ce sont les chiffres communiqués par le représentant de la Banque africaine de Développement (BAD), lors de son intervention à la Journée Africaine de la jeunesse, organisée par l’Association nationale des échanges entre jeunes (ANEJ), ce matin à la Safex. Le thème retenu pour cette édition est « Agenda 2063 de l’UA et Agenda 2030 de l’Onu : investir dans la jeunesse pour la paix et le développement durable », sous le slogan, « Construisons ensemble l’Afrique et le monde que nous voulons ».

L’intervenant dira, également, que « pour répondre aux attentes de cette tranche d’âge, une initiative  a été lancée conjointement entre la BAD et des partenaires clés des secteurs public et privé. Elle est intitulée : ‘’ Des emplois pour les jeunes en Afrique’’ visant à créer, lors de la prochaine décennie, 25 millions d’emplois qui impacteront 50 millions de jeunes. ».

Sahel Ali, président de l’Association nationale d’Echanges entre jeunes (ANEJ), a déclaré que « L’une des actions urgentes à lancer, dans le but de booster le développement du Continent, consiste en la création de réseaux de jeunes africains en vue d’élaborer des plateformes touchant les domaines de la Santé, Economie et Recherche scientifique, et ce, pour ne citer que ceux-là. ». Ajoutant que, « Les 11 000 étudiants africains venus de 45 pays sont un appoint de taille aux étudiants algériens pour concrétiser ce challenge. »

Pour sa part, le représentant du ministère des Affaires étrangères (MAE), a souligné que le « Plan des Nations-Unies pour le Développement vise galvaniser et unir tous les Africains autour du même principe de développement économique, mais aussi de paix et de sécurité. ». Rappelant qu’ « investir dans la jeunesse, c’est atteindre les objectifs de développement durable (ODD), selon l’Agenda 2030 de l’Onu, et ceux liés aux sept aspirations fixées par l’Agenda 2063 de l’UA, adopté en 2013 pour 50 ans. ». Citant les sept aspirations, l’interlocuteur indique que deux d’entre elles, s’inscrivent dans le cadre de cette Journée, à savoir « le développement se basant sur l’apport des populations locales, particulièrement sur celui des femmes et des jeunes, ainsi que permettre à l’Afrique d’être acteur et partenaire sur la scène mondiale. »

En clôture, Matavelli Eduarda Isabel, une étudiante a lu l’hommage rendu par les étudiants africains au président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Celui-ci a été, entre autre, remercié pour « avoir permis à des milliers d’étudiants d’accéder aux universités dans le seul but d’acquérir le savoir et les connaissances pour leur permettre une meilleure intégration et participation dans le développement du Continent ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine