Après le Vatican, le Nigeria: Mark Zukerberg inspecte ses investissements dans le Sillicon Valley Africain

rassembler l'humanité
 Mark Zuckerberg est au Nigeria depuis mardi, après une escale au Vatican. Le PDG de Facebook entend booster les investissements de sa fonction au niveau de ce géant Africain. Favoriser le développement de la technologie de Facebook et l’esprit d’entreprise à travers l’Afrique, semblent, entre autres, les objectifs tracés.

La première halte de Zuckerberg fut le Hub Co-Creation (CcHub), centre de formation et d’accompagnement des entreprises en informatique créé en 2011, de Yaba, situé dans la banlieue de Lagos et connu comme la Silicon Valley du Nigeria. Il y a notamment rencontré des développeurs, comme Temi Giwa, qui dirige LifeBank.ng. Cette plate-forme a pour objet de mobiliser les dons de sang, de faire l’inventaire du sang disponible dans le pays et de le distribuer en fonction de la demande, lit-on dans le site qui a rapporté l’information.

« Je vais rencontrer les développeurs et les entrepreneurs, et apprendre de l’écosystème des start-up au Nigeria. L’énergie ici est incroyable et je suis heureux d’apprendre autant que je peux », a déclaré le PDG de Facebook. Mark Zuckerberg, qui s’est notamment rendu dans les locaux d’Andela, une entreprise spécialisée dans le recrutement et la formation de développeurs de logiciels en Afrique.

La fondation de Mark Zuckerberg a d’ailleurs investi dans Andela, pour la bagatelle somme de 24 millions de dollar. Elle a été motivée, rapporte-t-on, par le modèle de la société, reliant l’écosystème technologique mondiale avec les développeurs des plus ingénieux en Afrique.

« Nous sommes ravis d’accueillir Mark Zuckerberg à Lagos, dont la visite est un signal fort, de renforcement et de soutien, en faveur de la mission d’Andela. Ceci prouve, si l’on est, que les grands leaders technologiques sortiront du Nigeria, en particulier, et des villes Africaines, en général», a déclaré Seni Sulyman, directeur d’Andela Lagos.

MDI School