Accueiléconomie numériqueTreize start-up algériennes bénéficient du programme international "Huawei Spark"

Treize start-up algériennes bénéficient du programme international « Huawei Spark »

- Advertisement -

Treize start-up algériennes ont bénéficié du programme international « Huawei Spark » leur offrant des accès gratuits au Cloud de l’entreprise de télécommunications chinoise Huawei Algérie.

La cérémonie de récompense de ces startups, organisée à la clôture de ce programme, s’est déroulée, mardi soir à Alger, en présence du ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki, du ministre de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, Yacine El-Mahdi Oualid, et du secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelhakim Bentellis.

L’ambassadeur de Chine en Algérie, M. Li Jian, et le président de l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE), Mohamed El Hadi Hannachi ont également pris part à cet évènement, selon l’APS.

Le programme « Huawei Spark », dédié à la promotion et au développement des startups, a été lancé, en septembre 2022, par Huawei Algérie et l’accélérateur public de start-up « Algeria Venture ».

« Huawei Spark » offre des ressources Cloud gratuites, une formation technique et un soutien spécialisé aux start-up éligibles, tout en permettant de profiter des opportunités commerciales de l’écosystème Huawei Cloud. Il permet également aux startups d’aller vers les marchés internationaux avec un accompagnement dans les salons mondiaux.

La soirée a, également, été l’occasion de récompenser quatre porteurs de projets novateurs par un financement direct de Huawei et d’honorer neuf étudiants algériens qui prendront part à l’ICT Competition en mai prochain à Shenzen (Chine).

Dans son intervention, M. Yacine El-Mahdi Oualid a indiqué que le soutien aux start-ups et la collaboration avec des entreprises leaders comme Huawei Algérie sont essentiels pour le développement économique du pays.

« Nous continuerons à encourager les synergies entre les start-ups et les entreprises leaders telles que Huawei Algérie, car nous croyons fermement que c’est en unissant nos forces que nous pourrons relever les défis et saisir les opportunités offertes par la révolution numérique », a-t-il ajouté.

De son côté, M. Bibi Triki a indiqué que le renforcement des capacités technologiques du pays ne reposait pas uniquement sur les institutions nationales, mais aussi sur les collaborations avec les leaders mondiaux dont l’un des plus importants est Huawei, qui accompagne l’Algérie dans la construction de l’infrastructure des TIC et le renforcement de ses capacités en ressources humaines.

Il a salué, en outre, le partenariat entre Algeria Venture et Huawei qui permettra « de lancer de nombreux projets d’une importance stratégique pour le renforcement des capacités technologiques du pays ».

A lire: Réalisation d’un Data Center : un marché par négociation directe entre le Haut-commissariat à la numérisation et Huawei

M. Bentellis a, pour sa part, déclaré que « le partenariat avec Huawei, scellé depuis 2018 avec notre département ministériel, démontre la profonde amitié qui lie l’Algérie et la Chine, et nous comptons sur ce partenariat pour aller de l’avant en matière de transfert de technologie », a-t-il dit.

L’ambassadeur de Chine en Algérie a estimé que « Huawei Spark » jouera un « rôle positif » dans la promotion de l’écosystème entrepreneurial et de la transformation numérique en Algérie.

Il a, à cet égard, rappelé la visite du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune en 2023 en Chine où il a eu « une rencontre historique » avec son homologue chinois, M. Xi Jinping, au cours de laquelle les deux chefs d’Etat ont convenu « d’approfondir la coopération sino-algérienne dans les domaines du numérique et de la recherche scientifique dans le cadre de la vision commune de +la Ceinture et la Route+ et de la +Nouvelle Algérie+ ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine