AccueilActualitéNational65 hectares du Parc des Grands Vents attribués illégalement

65 hectares du Parc des Grands Vents attribués illégalement

- Advertisement -

« Des lots de terrains ont été distribués dans un irrespect total de la législation en la matière et loin de toute transparence, en vue de l’implantation de projets imaginaires, représentés pour la plupart d’entre eux,  par des fast-food », a dévoilé le ministre  de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelouahab Nouri, hier en  marge d’une visite d’inspection  à Tipaza. Ne cachant pas son indignation, le ministre a déclaré qu’il était  « abasourdi » quand il a pris connaissance du dossier Dounia Parc, jugeant  la situation  « très grave ».

Il a signifié  de façon catégorique que « des mesures urgentes et rigoureuses » allaient être prises. Il a révélé que « des lots de terrain d’une superficie totale de 65 hectares du Parc des Grands Vents à Alger (Dounia Parc) ont été accordés illégalement » en précisant qu’il est « impossible d’insuffler le développement du secteur touristique, par l’encouragement de la culture du fast-food, et du déni de la loi ». Le ministre a en outre, confirmé la résiliation, par ses services, des contrats relatifs à 96 projets, dont une quarantaine de fast-food, estimant que « la distribution des lots en question s’est faite, également,  en l’absence de plans d’aménagement territoriaux, d’où la gravité de la situation ».

The graduate Fair

S’agissant des bénéficiaires des lots lésés par la résiliation de leurs contrats, il a fait savoir que ces derniers « seront indemnisés et les terrains seront récupérés ».

Fatma Haouari

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine