Des équipements ultra sophistiqués pour la nouvelle usine ENIE

ENIE

Avec l’acquisition de nouveaux équipements l’ENIE s’apprête à faire son entrée sur le marché national caractérisé par une concurrence féroce.

En effet la nouvelle usine de l’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE) implantée dans la ville de Sidi Bel-Abbès, entrera en service au cours du mois d’octobre prochain, selon le président directeur général (Pdg) de cette unité industrielle.

S’exprimant en marge de l’inauguration de l’unité de distribution de Sétif, intégralement rénovée, Djamel Bekkara a indiqué à l’APS que la nouvelle usine de cette firme nationale sera opérationnelle le 8 octobre 2016, une année, jour pour jour, après l’incendie qui s’est déclaré dans l’ancienne unité (8 octobre 2015).

Le responsable a souligné que cette nouvelle usine qui atteint actuellement 55% de taux d’avancement des travaux sera dotée d’équipements et d’installations technologiques ultra sophistiquée en mesure d’augmenter la cadence de la production et de porter le nombre des postes d’emplois de 350 à 500 postes.

Selon Bekkara, l’ENIE nouera un partenariat avec la direction générale de la recherche scientifique du ministère de l’Enseignement supérieure et de la recherche scientifique  pour l’ouverture au sein de l’enceinte de l’usine d’un centre de recherche expérimentale  au profit de tous les opérateurs du secteur.

Dans le cadre du programme d’acquisition de nouvelles technologies, Enie a lancé un vaste programme de formation pour son personnel a souligné le responsable détaillant que des cadres d’Enie ont suivi des sessions de formation aux USA, en chine, et au Japon dans l’objectif de mieux maîtriser les dernières technologies du domaine.

ENIE, fleuron de l’industrie nationale, ambitionne selon ses responsables d’asseoir les bases essentielles devant lui permettre de valoriser, pleinement, l’outil de production et de s’investir d’avantage dans la compétitivité, la recherche et l’innovation technologique.

Colloque MDI