L’Eco du jour: Une synthèse quotidienne des faits marquants de l’économie algérienne et international rapportés par la presse

l'eco du jour

Le secteur du bâtiment en crise

Le journal Liberté revient longuement ce matin sur les effets de la politique d’austérité qui se font déjà ressentir. Après le gel de projets et les coupes budgétaires, la crise affecte même les “en cours de réalisation”, particulièrement dans le secteur de la construction, pourtant budgétisés, faute de disponibilités financières dans les trésoreries locales. Ils ne parlent plus de pénurie de ciment ou des augmentations vertigineuses des prix des matériaux de construction et encore moins de l’absence d’un plan de charge suite au gel des projets. Les entrepreneurs évoquent aujourd’hui poursuit le quotidien, une situation plus grave. Le crédit de paiement dans les trésoreries se font au compte-goutte.
Liberté précise que la Confédération générale du patronat de la wilaya de Boumerdès et de nombreuses entreprises au niveau national se plaignent, depuis quelques mois, de leurs factures rejetées par les trésoriers pour des prétextes parfois non convaincants, voire insidieux. “En réalité, c’est l’insuffisance de crédits de paiement dans les trésoreries qui est à l’origine d’une telle situation”, a confirmé la confédération de Boumerdes dans un communiqué.

Électronique : ENIE poursuit son expansion

La nouvelle usine de l’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE) implantée dans la ville de Sidi Bel-Abbès, entrera en service au cours du mois d’octobre prochain, à confirmé le PDG de l’entreprise. C’est l’Econews qui donne l’info sur son site électronique et qui précise qu’en marge de l’inauguration de l’unité de distribution de Sétif, intégralement rénovée, Djamel Bekkara a indiqué à l’APS que la nouvelle usine de cette firme nationale sera opérationnelle le 8 octobre 2016, une année, jour pour jour, après l’incendie qui s’est déclaré dans l’ancienne unité (8 octobre 2015).
Le responsable a souligné, poursuit l’Econews, que cette nouvelle usine qui atteint actuellement 55% de taux d’avancement des travaux sera dotée d’équipements et des installations technologiques ultra sophistiquée en mesure d’augmenter la cadence de la production et de porter le nombre des postes d’emplois de 350 à 500 postes.

Sidi Belabbas : cap sur le solaire

Le Soir d’Algérie nous apprend ce matin que lcentrale photovoltaïque de la localité de Dhaya, dans le sud de la wilaya de Sidi-Bel-Abbès, sera réceptionnée au mois de septembre 2016. Actuellement, l’entreprise en charge du projet achève les travaux de raccordement de la centrale photovoltaïque au poste de transformation électrique de Telagh. Cette centrale va alimenter d’après le quotidien, en électricité d’origine renouvelable les habitations et les administrations publiques des régions isolées du sud de la wilaya. Elle va aussi permettre le transport de l’eau de chott El Gherbi et chott Chergui vers les localités enclavées et les champs de culture de cette région semi-désertique.

Les investisseurs américains commencent à douter de Donald Trump

Les investisseurs américains sont encore nombreux à penser que leurs placements profiteraient de l’élection à la présidence de Donald Trump plutôt que de celle d’Hillary Clinton, mais l’écart s’est récemment resserré, selon un sondage publié mercredi et reprit aujourd’hui par le quotidien québécois la Presse.
Alors que les marchés boursiers américains évoluent actuellement à des niveaux records, le sondage Bloomberg Politics-Morning Consult montre que 42 % des investisseurs estiment que leurs placements seraient plus rémunérateurs avec Donald Trump qu’avec Hillary Clinton (40 %), précise la Presse qui précise que lors du sondage précédent effectué en juin, ils étaient 50 % à faire davantage confiance au candidat républicain, contre 33 % à la candidate démocrate.
Il réplique toutefois la baisse de son soutien parmi l’ensemble des électeurs, Hillary Clinton le devançant désormais avec 47 % des intentions de vote contre 41 %, selon la moyenne des sondages établie par le site Real Clear.

Colloque MDI