Bilan des CALPIREF : Un constat d’échec

Le Directeur des ressources et de la solidarité financière locale au Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Locales, Mr Azzedine KIRI, lors de la 10ème édition des débats du FCE qui s’est tenue ce  mercredi  à l’Hôtel Aurassi, a présenté le bilan des activités des CALPIREF (Comités d’Assistance à la Localisation et à la Promotion des Investissements et de la Régulation du Foncier) établi à fin juillet 2015, avant la mise en place de nouvelles dispositions introduite par la loi de Finances Complémentaire pour 2015.

 Ces structures censées accompagner les investisseurs ont été des structures improductives. C’est ainsi, selon le responsable « le nombre de réunions tenues par les CALIPREF au niveau national, s’est élevé à 947 réunions, soit une moyenne de 20 réunions par Wilaya ». Ce qui est insignifiant et dénote leur léthargie. L’intervenant  a enchaîné en révélant que « le nombre de dossiers d’investissements reçus par les CALPIREF à atteint plus de 56 300 dossiers qui totalisent des intentions d’investissements d’un montant brut global de 3 900 Milliards DA et qui projetaient la création de 272 500 emplois.

Après examen et traitement des demandes, le nombre de dossiers retenus s’élève à 14.412 dossiers pour un montant d’investissements estimé à 286 Milliards DA, avec la perspective de la création de 59 258 postes de travail ». En soulignant que « la superficie sollicitée pour ces projets s’élève à 2327 ha.

Sur les 14.412 dossiers retenus, le nombre d’arrêtés de concession signés par les Walis s’élève à 8 005 pour une superficie globale de 962 ha, soit 56% des projets retenus qui se sont vu établir des arrêtés de concession, alors que le nombre d’actes établis s’élève à 3 979 actes pour une superficie de 488 ha, soit 50% des projets pour lesquels des arrêtés de concession ont été signés ».

 L’orateur a fait savoir que « sur les 3 979 projets ayant obtenus des actes de concession, on dénombre 1 791 projets qui totalisent 6,63 Milliards DA, lancés réellement sur le terrain, soit à peine 45% des projets ».

 Mr Kiri a conclu en précisant que «  le nombre de projets agrées par les CALPIREF et qui sont actuellement opérationnels ne dépasse guère 158 projets qui totalisent un investissement de 1,24 Milliards DA et qui ont permis la création de 14 968 emplois.

Ainsi sur l’ensemble des projets ayant obtenu des actes de concession, seuls 4% des projets ont été concrétisés réellement, ce qui reste au demeurant problématique ».

MDI Alger

Fatma Haouari

Bessa, Résidence la Pinède