Le Mozambique et la Chine renforcent leur coopération dans le secteur de l’énergie

Energie dans l’Industrie

Les sociétés d’Etat chinoise et mozambicaine en charge des hydrocarbures CNPC et ENH ont signé un accord-cadre de coopération visant à approfondir leurs relations dans le pétrole et le gaz. Le document a été signé en présence des présidents Xi Jinping et Filipe Nyusi et des directeurs des deux compagnies Wang Yilin et Omar Mitha.

En vertu de l’accord, la CNPC va renforcer sa présence dans l’exploration, la production et la commercialisation des hydrocarbures au Mozambique, et plus particulièrement dans le gaz (dont le pays lusophone détient d’immenses réserves). Il faudra désormais s’attendre à une recrudescence de l’exploration par la partie chinoise qui s’engage à contribuer au développement du secteur et apporter sa pierre à l’édification d’une économie mozambicaine prospère.

Depuis 2013, la CNPC effectue des travaux exploratoires au Mozambique. Elle participe à l’exploitation du très prolifique bloc 4 de gaz naturel situé en eau profonde. Au Mozambique, l’entreprise chinoise a aussi fourni des services pétroliers et exécuté des projets d’ingénierie comme la construction de pipelines.

La signature de cet accord-cadre permettra surtout à la Chine de profiter pour sa part de l’eldorado gazier qu’est devenu le Mozambique depuis 2 ans, attirant les investisseurs de toute l’industrie. Les réserves y sont estimées à plus de 5,6 trillions de mètres cubes, les plus importantes d’Afrique subsaharienne, et le gaz portera l’économie du pays d’après le FMI.

Agence Ecofin