AccueilActualitéInternationalLe prix du baril rechute, l'Iran campe sur ses positions

Le prix du baril rechute, l’Iran campe sur ses positions

- Advertisement -

Après avoir rebondi ces dernières semaines, le baril de Brent mer du Nord est de nouveau passé sous la barre des 40 dollars en perdant 2,9%. Quant au brut léger américain, West Texas Intermediate (WTI), le prix du baril est inférieur à 37 dollars, soit en baisse de 4,05%.

« Le pétrole baisse parce que les Iraniens ont dit qu’ils ne participeraient au gel de la production qu’une fois les 4 millions de barils (équivalent pétrole) par jour atteints. », a souligné Tamas Varga, analyste pétrolier chez PVM Oil Associates, en rapport avec les propos tenus par le ministre iranien du Pétrole, Bijan Zanganeh, ce week-end.

The graduate Fair

Effectivement, alors que l’Arabie Saoudite et la Russie ont annoncé le mois dernier un accord pour geler leur production à son niveau de janvier afin de soutenir les prix, l’Iran reste sur ses positions et rejette l’idée d’un gel.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine