L’importation des équipements électroménagers et électroniques énergivores interdite à l’avenir

Le Directeur général de l’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l'utilisation de l'énergie (APRUE), Mohamed Salah Bouzeriba a annoncé, lundi à Blida, l'interdiction à l’avenir de l’importation des équipements électroménagers et électroniques à haute consommation énergétique.

"On œuvrera, à l’ avenir, en vue d’interdire l’importation des équipements électroménagers et électroniques à haute consommation énergétique", a indiqué Bouzeriba, dans une déclaration à l’APS, en marge d’une journée technique sur la réduction de la facture d’électricité.

Il a ajouté que cette démarche prévoit également, la soumission de tous les produits fonctionnant à l’électricité à "des analyses, en vue de s’assurer de leur conformité aux caractéristiques portées sur les étiquettes".

"Le projet de passage de la société algérienne d’une ère de gaspillage de l’électricité à une ère de rationalisation de sa consommation, est tributaire de deux conditions, qui sont l’adoption de technologies propres à faible consommation énergétique, et le changement du mode de vie des gens, tant à la maison, au bureau et même dans la rue", a, encore, soutenu ce responsable.

Estimant que le changement du mode de vie des Algériens, ces dernières années, a contribué au relèvement de la consommation énergétique, il a souligné la nécessité d’adopter des "mesures, qui ne porteront pas préjudice au  niveau de vie des citoyens".

 

Articles sur le même sujet

Lire plus :
Fermer