AccueilActualitéNationalThon rouge : l'Algérie a pêché la totalité de son quota pour...

Thon rouge : l’Algérie a pêché la totalité de son quota pour 2024

- Advertisement -

L’Algérie a pêché la totalité de son quota de thon rouge vivant pour la saison 2024 ayant connu la participation de 34 navires battant pavillon national, a annoncé mardi le ministère de la Pêche et des Productions halieutiques.

« L’Algérie a pêché la totalité de son quota de thon rouge vivant pour la saison 2024, estimée à 2.046 tonnes, soit une augmentation de 23 tonnes par rapport à 2023 », indique le communiqué précisant que cette campagne avait connu la participation de 34 navires battant pavillon national, contre 32 l’année dernière, et ce grâce au renforcement de la flotte nationale par deux navires supplémentaires.

The graduate Fair

Les navires participant à la campagne de pêche ont effectué 18 opérations réussies ayant permis de pêcher la totalité du quota, durant la période allant du 1er au 29 juin 2024, indique la même source soulignant que le retour de ces navires vers les ports nationaux s’effectue « graduellement et par étapes, le premier navire du premier groupe étant arrivé le 17 juin dernier, tandis que les autres navires rejoindront les ports dans les prochains jours ».

Les thoniers ont été répartis en six groupes de pêche commune, conformément à l’arrêté ministériel du 24 février 2022 fixant les conditions et modalités de la pêche au thon rouge par les navires battant pavillon national.

A rappeler que la campagne de pêche au thon rouge a été marquée cette année par la participation de l’Algérie, pour la première fois, à l’opération internationale conjointe du thon rouge en méditerranée avec le navire scientifique « Grine Belkacem » relevant du centre national de recherche et de développement pour la pêche et l’aquaculture (CNRDPA) « avec à bord trois (3) inspecteurs de pêche ayant une expérience nationale et internationale en la matière et qui ont déjà pris part à plusieurs opérations d’inspection et interventions dans les eaux internationales y compris avec des navires battant pavillons étrangers », lit-on dans le communiqué.

Les opérations de pêche ont eu lieu dans la zone de pêche internationale (sud-ouest de Malte) avec la participation d’inspecteurs relevant du ministère de la Pêche et d’autres de l’ICCAT ainsi que des apprentis et des diplômés des instituts de pêche sous la supervision de la commission centrale chargée du suivi de la campagne, ajoute la même source.

Le ministère a souligné dans son communiqué l’importance majeure de la campagne de pêche au thon rouge « compte tenu de ces recettes en devises drainées en faveur de l’économie nationale. Il s’agit aussi d’une opportunité annuelle pour augmenter la rentabilité des navires de pêche, créer des emplois tout en améliorant les capacités des équipages, notamment en ce qui concerne la pêche en haute mer sur laquelle mise le secteur pour revoir à la hausse la production halieutique ».

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine