AccueilActualitéNationalLe volume des investissements égyptiens en Algérie s'élève à près de 3...

Le volume des investissements égyptiens en Algérie s’élève à près de 3 milliards $

- Advertisement -

Le ministre délégué, et chef du bureau commercial à l’Ambassade d’Egypte en Algérie, Yasser Qarani a affirmé, mercredi à Alger, que plusieurs entreprises égyptiennes désiraient investir en Algérie, à travers l’implantation d’usines, saluant la hausse récente du volume des échanges commerciaux entre les deux pays.

« Plusieurs entreprises égyptiennes souhaitent implanter des usines en Algérie, notamment dans l’emballage, les fibres synthétiques et les industries agro-alimentaires, selon une approche gagnant-gagnant », a indiqué le responsable égyptien qui présentait un exposé lors d’une rencontre algéro-égyptienne sur « la planification et les partenariats économiques », organisée par l’Union algérienne de l’économie et de l’investissement.

The graduate Fair

Selon l’intervenant, le volume des investissements égyptiens en Algérie s’élève actuellement à « près de 3 mds USD », dont la plupart concernent les secteurs des infrastructures, des engrais, et de la restauration, a-t-il ajouté, selon l’APS, appelant les hommes d’affaires algériens à investir en Egypte.

M. Qarani s’est dit satisfait de l’augmentation du volume des échanges entre les deux pays, « qui sont passés de 600 millions USD à 1 mds USD, ces cinq dernières années », exprimant « la volonté des deux parties à les porter à 5 mrds USD, dans les quatre prochaines années ».

Hausse du volume des échanges à 1 milliards $

Et d’ajouter que les secteurs ciblés étaient ceux liée aux industries agroalimentaires, et industries complémentaires dans le domaine de l’automobile, et des énergies renouvelables.

Dans une déclaration à la presse, en marge de cette rencontre, le responsable a relevé l’existence de pourparlers entre les parties algérienne et égyptienne pour une coopération dans le domaine du gaz.

De son côté, l’ambassadeur égyptien en Algérie, Mokhtar Warida, a précisé que « les bonnes relations entre les deux pays avaient impacté positivement l’économie », ce qui a augmenté le taux des échanges commerciaux entre les parties.

Le diplomate s’est dit optimiste quant à « l’avenir prometteur de la coopération bilatérale qui connait un développement grâce au parrainage des présidents des deux pays », notamment à travers l’échange de visites et l’intensification des visites des délégations de haut niveau.

De son côté, le président du Bureau international de l’Union algérienne de l’économie et de l’investissement, Abdellah Benarab, a souligné l’importance du partenariat avec les entreprises égyptiennes qu’il a qualifiées de « modèle réussi de l’investissement direct permettant de créer de nombreux postes d’emploi, transférer la technologie et couvrir le marché local en plusieurs produits jusqu’à la contribution dans l’exportation ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine