AccueilActualitéNationalAlgérie : le rythme d'inflation annuel est de 6,8% en mai

Algérie : le rythme d’inflation annuel est de 6,8% en mai

- Advertisement -

Après s’être maintenue à plus de 9 % en 2022 et en 2023, l’inflation a commencé à décélérer pour s’établir au mois de mai 2024 à 6,8 %, selon le dernier bulletin de l’Office national des statistiques (ONS).

« Le rythme d’inflation annuel, juin 2023 à mai 2024/juin 2022 à mai 2023, est de +6,8 % », indique l’ONS. Au mois d’avril dernier, le taux d’inflation annuel était de 7,4 %. Il s’était établi à +8,1 % en mars dernier.

The graduate Fair

L’inflation devrait poursuivre sa décélération cette année et en 2025. Le gouvernement veut ramener le taux d’inflation à 4 %, tandis que les institutions financières internationales, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI), tablent sur un taux d’inflation entre 6 % et 7 % pour la même période.

Hausse modérée de 0,4 % de l’Indice des prix à la consommation

Concernant l’Indice des prix à la consommation, selon l’ONS, au mois de mai 2024 et par rapport au mois d’avril précédent, l’indice général des prix à la consommation, au niveau national, enregistre une hausse modérée de 0,4 %. Les prix des biens alimentaires augmentent de 0,5 %.

À noter que l’indice national des prix à la consommation est établi sur la base d’observations des prix effectuées auprès d’un échantillon de 17 villes et villages représentatifs des différentes régions du pays.

Il permet essentiellement de disposer d’indicateurs d’évolution des prix de détail sur l’ensemble du territoire national, permettant ainsi une analyse comparative de l’évolution des prix entre Alger et les autres régions du pays.

Ainsi, l’indice brut des prix à la consommation de la ville d’Alger enregistre une légère hausse de 0,1 % en mai 2024 par rapport au mois d’avril précédent. Il y a lieu de rappeler que le même mois de l’année écoulée s’est caractérisé par une baisse de 0,3 % (mai 2023 par rapport à avril 2023).

Légère hausse de 0,1 % de l’indice dans la ville d’Alger

« Cette tendance (+0,1 %), qui reste de moindre ampleur que celle observée au mois précédent (+0,3 %), traduit les variations de prix selon les catégories de produits », indique l’ONS.

En effet, les prix des biens alimentaires affichent une faible augmentation de près de 0,1 %, ce qui s’explique d’une part par la baisse accusée au niveau des produits agricoles frais, qui affichent un taux de -0,7 %, et d’autre part par l’augmentation de 1,0 % inscrite par les biens alimentaires industriels.

« La baisse des produits agricoles frais est due essentiellement au recul des prix de la viande de poulet (-15,2 %) et des légumes (-8,6 %). Également, mais à un degré moindre, on note notamment celle des œufs et des poissons, qui inscrivent des taux de -2,6 % et -3,9 % respectivement », précise la même source.

En revanche, ajoute l’ONS, « les prix des biens alimentaires industriels enregistrent une hausse de 1,0 %, induite essentiellement par la hausse des prix du café, qui atteint un taux sensible de +13,4 %. » Par ailleurs, les prix des produits manufacturés et des services indiquent des variations respectives de +0,1 % et de +0,4 %.

Corrigé des variations saisonnières, l’indice des prix à la consommation observe une hausse de 0,4 % pour ce mois de mai 2024 par rapport au mois précédent. Au mois de mai 2024 et par rapport au même mois de l’année 2023, la variation des prix à la consommation est de +2,8 %, selon la même source.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine