AccueilBanques-FinancesBourse : sortie de la 11e promotion des professionnels du marché financier

Bourse : sortie de la 11e promotion des professionnels du marché financier

- Advertisement -

La 11e promotion des professionnels du marché financier est sortie, lundi à Alger, au terme d’une formation organisée par la Commission d’organisation et de surveillance des opérations de Bourse (COSOB) en collaboration avec l’Institut de la formation bancaire (IFB).

La cérémonie de sortie s’est déroulée en présence du ministre des Finances, Laaziz Faid, du ministre de la Communication, Mohamed Laagab, des directeurs généraux des banques publiques et des compagnies d’assurance, en sus de nombre de cadres du secteur des finances.

The graduate Fair

Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Faid a affirmé que « la sortie d’une pléiade de cadres constitue une réalisation grandiose qui s’ajoute au parcours de développement et de modernisation du marché financier en Algérie étant un des principaux leviers du développement économique durable ».

Cette promotion est marquée par la participation, « pour la première fois » de journalistes, a fait savoir M. Faid, relevant que cette démarche s’inscrivait dans le cadre de « nos engagements visant le renforcement de la culture financière en tant qu’outil contribuant à la réalisation de l’inclusion financière et la consolidation de la transparence ». Il a ajouté, à cet égard, que les journalistes peuvent s’acquitter d’un rôle crucial dans la promotion de la culture financière.

Rappelant que cette formation a pour objectif de renforcer les compétences des participants dont des cadres de banques, de la Banque d’Algérie, du secteur des assurances, le ministre a estimé que « leur remarquable présence traduit l’intérêt grandissant pour les marchés financiers et reflète la dynamique que connait l’Algérie ».

M. Faid a rappelé les acquis importants réalisés dans le secteur des finances, notamment depuis le début de 2024, « annoncée par le président de la République en tant qu’année de réformes bancaires et de numérisation ».

De son côté, M. Laagab a mis en exergue l’importance de la formation continue des journalistes, rappelant dans ce cadre, les sessions de formation organisées par le ministère de la Communication depuis la promulgation de la nouvelle loi sur l’information.

Il a également souligné l’importance du rôle des journalistes dans la vulgarisation des concepts, insistant sur la poursuite par la Commission d’organisation et de surveillance des opérations de Bourse (COSOB) de l’organisation de ce genre de formation au profit des journalistes.

Pour sa part, le président du « COSOB », Youcef Bouzenada a affirmé dans son intervention que cette session de formation avait connu la réussite de 54 participants sur 65 inscrits, soit un taux de réussite de 83%, ajoutant que cette session intervenait dans le contexte des évolutions positives que connait l’économie algérienne.

A ce propos, M. Bouzenada a indiqué que « COSOB » a lancé, cette année, en collaboration avec l’IFB, trois nouveaux programmes de formation concernant la dynamisation des points de bourse, la conformité au programme de prévention du blanchiment d’argent et de financement du terrorisme, ainsi que la formation en matière d’activité des conseillers en investissement participatif.

Le DG du IFB, Othmane Malek a abordé dans son intervention l’importance du partenariat avec « COSOB » qui remonte à l’année 2014, d’autant que plus de 250 candidats ont obtenu, durant les dix dernières années, le certificat des professionnels du marché financier (CPMF).

La cérémonie de sortie de promotion a vu la remise des diplômes aux lauréats de cette session, ainsi que la distinction des diplômés.

S’exprimant à l’occasion, le représentant des diplômés, Farid Bouihi, a présenté, ses remerciements aux encadrants et à tous ceux qui ont contribué à l’organisation de cette session de formation.

A l’issue de la cérémonie, un accord a été signé entre la COSOB et l’IFB, en vue de lancer un programme de formation concernant les missions du conseiller en investissement participatif (CIP).

Faid se félicite de l’amélioration de la classification de l’économie algérienne par la Banque mondiale

S’exprimant au sujet de la classification annuelle des économies, réalisée par la Banque mondiale (BM), M. Faid a salué l’amélioration « tangible » du classement de l’Algérie, et ce grâce à l’amélioration du revenu national brut (RNB) par habitant, passant de 3900 dollars à 4960″

Il a également estimé que cette « amélioration notable » dans la classification était due à « la restructuration du RNB et à toutes les réformes entreprises ces dernières années pour améliorer la gouvernance en général, notamment la gouvernance économique et financière ».

Dans ce contexte, il a souligné l’importance des mesures prises pour améliorer le climat d’investissement et l’environnement économique, qui ont contribué à l’amélioration de la classification de l’Algérie.

L’Algérie passera, au titre de la nouvelle mise à jour de la classification annuelle des économies, réalisée par la Banque mondiale (BM) de pays à « Revenu Intermédiaire à la Tranche Inférieure » à pays à « Revenu Intermédiaire à la Tranche Supérieure », avait indiqué hier dimanche un communiqué du ministère des Finances.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine