AccueilActualitéNationalAgriculture : vers la mise en valeur de 500.000 hectares dans les...

Agriculture : vers la mise en valeur de 500.000 hectares dans les wilayas du sud

- Advertisement -

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Youcef Cherfa a annoncé, mardi à Blida, le lancement, au cours de cette année, de la mise en valeur de 500.000 hectares de terres dans les wilayas du sud, en vue de promouvoir les capacités nationales en matière de production de céréales.

S’exprimant à la presse en marge de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Blida, le ministre a précisé « qu’à partir de cette année, nous entamerons la mise en valeur de 500.000 hectares de terres situées dans les wilayas du sud, afin de renforcer les capacités nationales de production de céréales, dans l’objectif de réaliser la sécurité alimentaire ».

The graduate Fair

« La concrétisation de ce projet, qui devrait être achevé dans les trois (3) prochaines années, sera mis en œuvre en partenariat avec des entreprises internationales, dont des sociétés italiennes et qataries », a indiqué M. Cherfa, précisant que « le plan national de développement des cultures stratégiques, concerne outre l’augmentation des capacités de production des céréales, d’autres filières agricoles, telles que la culture des légumineuses, les oléagineux et les graines ».

Par ailleurs et dans le cadre de la mise en œuvre de ce plan national, visant à réaliser la sécurité alimentaire, le ministre de l’Agriculture a supervisé, la relance du projet de réalisation d’un nouveau silo pilote, d’une capacité d’un (1) million qx, pour le stockage de céréales au niveau de la commune d’El-Affroune (Ouest), lequel s’inscrit dans le cadre du programme de réalisation de trente (30) nouveaux silos à l’échelle nationale.

Et d’ajouter, « une partie de la production réalisée dans les régions sahariennes, notamment Ouargla, Ghardaïa, Touggourt, et El Meniaa, sera stockée dans ces nouveaux silos », soulignant que « la production céréalière de cette saison permettra de couvrir 80% de la demande nationale sur le blé dur ». 

« L’entrée en service de cette nouvelle installation de stockage, en plus de 16 projets similaires en cours de réalisation et de 350 centres de stockage de proximité répartis à travers les différentes wilayas du pays, augmentera les capacités de stockage des céréales à près de 50 millions de quintaux ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine