AccueilActualitéNationalClôture de la Foire internationale d'Alger

Clôture de la Foire internationale d’Alger

- Advertisement -

La 55e édition de la Foire internationale d’Alger (FIA) s’est clôturée, samedi, après une semaine d’intenses activités et de fructueux échanges entre les opérateurs algériens et leurs homologues de plus de 30 pays ayant participé à cette manifestation organisée sous le slogan « Passerelle d’échange, opportunités de partenariat et d’investissement ».

Inaugurée, lundi dernier, par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, la FIA est une nouvelle halte qui illustre le progrès significatif que connait la locomotive du développement en Algérie, et ce à travers des entreprises nationales qui ont prouvé leurs compétences et leur capacité à présenter des produits modernes et compétitifs face aux produits mondiaux dans divers domaines.

The graduate Fair

De nombreuses entreprises ont pu accéder au monde de l’exportation et contribuer activement à booster les exportations algériennes hors hydrocarbures, qui devront atteindre les 30 mds USD à l’horizon 2030.

Sillonnant les pavillons de la FIA, le président de la République avait réitéré la volonté de l’Etat d’accompagner les porteurs de projets et les entreprises industrielles dans l’élargissement de leurs investissements, notamment dans les domaines de l’électronique, de la sidérurgie et des industries agroalimentaires.

Dans ses échanges avec plusieurs représentants d’entreprises présentes à la foire, le président de la République a salué les progrès réalisés par le secteur industriel national, notamment l’augmentation du taux d’intégration au cours des dernières années, soulignant la disposition des pouvoirs publics à s’engager dans les solutions et les innovations proposées par les start-ups.

Le président de la République avait également marqué une halte au niveau du pavillon des entreprises de l’industrie militaire relevant du ministère de la Défense nationale (MDN), qui se sont distinguées, comme à l’accoutumée, par de nouveaux produits de hautes qualité et technologie, où il s’est enquis des dernières réalisations de ces entreprises pionnières en matière de fabrication d’armes, à l’image du fusil de précision de conception 100% algérienne et le système de drones, à l’instar de l’avion « Saqr al Jazaïr 1 ».

Cette Foire a été l’occasion pour le président de la République d’annoncer l’engagement de l’Algérie de réaliser des hôpitaux de campagne au profit de la bande de Gaza dans les plus brefs délais, afin d’apporter l’aide aux équipes médicales et leur permettre de soigner les blessés, en pleine guerre d’extermination menée par l’entité sioniste contre l’enclave.

Appel à saisir les opportunités d’investissement offertes par l’Algérie

Cette édition du FIA qui a vu la participation de plus de 700 entreprises locales et étrangères et qui a attitré des centaines de milliers de visiteurs, a été marquée par le retour du Canada, de la République tchèque ainsi que de la Turquie comme invitée d’honneur.

Cette manifestation a été également marquée par un riche programme comprenant des conférences et des rencontres économiques, à l’instar des forums d’affaires bilatéraux entre l’Algérie et la République tchèque, le Pakistan, la Tanzanie, outre un forum sous le thème « Opportunités de commerce et d’investissement en Algérie: découvrir le nouveau paysage commercial dans le cadre de la ZLECAf ».

Des diplomates et des responsables étrangers qui ont pris part à ces rencontres ont souligné les nombreuses opportunités d’investissement offertes en Algérie, appelant les entreprises de leurs pays à les saisir.

Dans ce cadre, l’ambassadeur du Pakistan en Algérie, M. Khalid Hussain Gudaro a appelé les entreprises de son pays « à tirer profit des opportunités d’investissement offertes en Algérie ainsi que du climat d’affaires favorable ».

L’ambassadeur de Tchéquie a salué, pour sa part, le rôle de la diplomatie économique dans le développement de la coopération bilatérale liant les deux pays.

Le Secrétaire général du ministère de l’Industrie et du Commerce de la République Tchèque, Vladimir Mana a exprimé le souhait de son pays « de développer la coopération avec l’Algérie dans des secteurs stratégiques, à l’instar de l’énergie, des mines, de l’agriculture, et de l’économie de connaissance ».

L’ambassadeur de Tanzanie en Algérie, M. Iman Salom Ngalikai a révélé que son pays œuvrait à « stimuler » l’économie algérienne, ajoutant que « l’économie algérienne va bien et il n’est pas étonnant qu’elle soit la 3e grande économie en Afrique actuellement ».

Le directeur exécutif du Centre tanzanien de l’investissement a invité, quant à lui, les opérateurs économiques de son pays à « venir travailler en Algérie pour conclure des partenariats avec leurs homologues ».

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine